Vendredi soir, à Ébène, l’ACCA de Maurice remettait des trophées aux meilleurs candidats qui se sont présentés aux examens de décembre 2010 et de juin 2011. Saluons surtout la prestation de Nafeesa Emamally qui s’est classée première au niveau mondial dans un module.
« Cela a demandé beaucoup de travail », confiait Nafeesa Emamally au Mauricien, juste après la remise des prix. Cette ex-étudiante du Collège Lorette de Curepipe nous vante les mérites de l’assiduité et de l’importance de « croire en soi ». Et d’ajouter que dans ce module précis, Advanced Audit and Assurance, elle n’aura bénéficié d’aucune aide particulière, affirmant que « le self-learning est possible si on persévère ». Cette dernière, qui a réussi ce module en juin dernier, se pose en véritable modèle d’abnégation : elle empoche sa qualification ACCA après quatre années d’effort.
Sham Mathura, directeur de la BSP School of Accountancy and Management Ltd, principal sponsor de l’événement, a quant à lui rappelé la difficulté de ce qu’a accompli Nafeesa Emamally. En parallèle, à ce dernier de faire ressortir : « Il n’est plus utile maintenant de franchir les kilomètres jusqu’au Royaume Uni pour bénéficier des cours d’ACCA. » Contrastant la possibilité d’étudier à Maurice à sa propre expérience à l’étranger, ce dernier a ajouté qu’il n’y a maintenant plus besoin d’affronter froid et pauvreté pour bénéficier d’une éducation de qualité.
Dans son élocution, Sham Mathura a aussi mentionné le fait que, s’il est vrai que le nombre de comptables contribue à la force d’une économie, il est d’autant plus légitime de saluer la performance de ceux et celles qui parviennent à mettre Maurice sur la carte mondiale de cette pratique. « Maurice n’est qu’un point sur la carte mondiale (…) pourtant, une de nos étudiantes se distingue parmi quelque 400 000 autres», nous explique Sham Mathura.
Par ailleurs, des trophées ont été remis aux affiliés s’étant classés premier, second et troisième au niveau national pour décembre 2010 et juin 2011. Ont également été récompensés : 28 étudiants sortis premiers de chaque module au niveau national (décembre 2010 et juin 2011).
ACCA à Maurice
Maurice compte plus de 10 000 membres et étudiants. Les Big Five (les cinq pratiques les plus prestigieuses) ont toutes des ACCA Approved Employer schemes en place qui encouragent les étudiants à entreprendre ces études et devenir membres.
La branche mauricienne de l’ACCA a été inaugurée en 1980 et serait fréquemment consultée par le gouvernement en vu des lois régissant la profession.
Par ailleurs, au Mauricien, Sham Mathura a évoqué le fait que les cours d’ACCA ne sont sujets à aucun monopole et qu’il s’agit là d’une formation de qualité à un prix abordable. Il insiste, pour sa part, sur l’aspect flexibilité pour accomplir un ACCA à Maurice : « Par exemple, nous proposons des cours en full-time et en part-time (…) nous organiserons bientôt un crash course de cinq jours avec des professeurs venus de l’étranger (…) maintenant, ce sont eux qui viennent à nous ».