Photo illustration

Ils sont nombreux, les diplômés universitaires qui arrivent difficilement à trouver un emploi. Les métiers de l’industrie des TIC sont divers, offrant ainsi l’opportunité à ceux ayant une licence dans le domaine de la science, de la technique ou de l’ingénierie de se recycler en optant pour une maîtrise dans ce secteur à forte évolution. Le Human Resource Development Council en collaboration avec Accenture Technology et l’Université de Maurice (UoM), offre une maîtrise en Applied Software Technologies à 30 étudiants.

Le GTES (Graduate Training for Employment Scheme, GTES) est un programme de formation d’une durée d’un an et un placement en entreprise. La formation de ces 30 jeunes a débuté en janvier et est offerte au siège de l’Université de Maurice. Pour présenter ce cours considéré comme « unique », une cérémonie s’est tenue jeudi après-midi au Burrenchobay Lecture Theatre de l’UoM. Selon John Malepa, Managing Director d’Accenture Technology, ce programme comprend trois différences majeures telles que l’ajout d’une couche technologique dans sa licence à travers une formation menant à une maîtrise, le transfert de connaissances après six mois d’études et le choix de son parcours dans la technologie.

Pour aider ces jeunes à évaluer leur apprentissage tout au long de la formation, une plateforme sera mise en place. Ils pourront ainsi identifier leurs forces et faiblesses. « C’est un projet innovant pour la création d’un Master en Applied Software Technologies. On le fera à travers une plateforme digitale pour accélérer le processus de transfert de connaissances à tous les étudiants. Le but est de produire 150 diplômés chaque année », explique-t-il. Pendant une durée de douze mois, les jeunes seront formés les premiers six mois par des personnes-ressources de l’UoM et d’Accenture Technology. Les six mois qui suivent, ils seront appelés dans l’entreprise pour valider leur maîtrise et ensuite obtenir leur emploi.

Selon le Senior Managing Director d’Accenture Technology pour l’Europe et l’Amérique Latine, les entreprises se transforment et s’orientent vers le digital. Et ce changement offre des opportunités pour Maurice. « Maurice peut le faire », dit-il, ajoutant que très bientôt, Accenture Technology formera des gens sur l’intelligence artificielle et d’autres technologies très pointues. « Les métiers deviennent de plus en plus complexes », révèle-t-il. Le Senior MD fait également ressortir que ces jeunes seront amenés à exercer des métiers complexes car « si Maurice ne le fait pas, d’autres pays le feront ».

Contribuant à l’élaboration du programme, l’UoM veut consolider son partenariat avec l’industrie. « C’est un programme développé par deux partenaires et non un programme classique », dit le vice-chancelier de l’UoM, Dhanjay Jhurry. Il ajoute qu’il est aussi important de placer les étudiants dans les industries, afin de réduire le manque de compétences.

Également présente lors de la cérémonie, la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a souligné l’importance d’une main-d’œuvre bien formée pour que Maurice puisse participer à l’économie mondiale.