L’Université de Maurice a signé récemment un accord avec le Canberra Institute of Technology en vue de permettre à ses étudiants de bénéficier de l’expertise australienne en matière de génie et de technologie. Il s’agira aussi de favoriser des programmes d’échanges entre les deux pays. Le ministre Jeetah, présent à cet événement, a aussi fait appel à la collaboration des universités australiennes dans le domaine de la recherche.
Cet accord a été signé en présence du vice-chancelier de l’université de Maurice, le Pr Harry Rughooputh, Ian Drayton, le directeur exécutif du Canberra Institute of Technology, le ministre de l’Enseignement supérieur Rajesh Jeetah, le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, et Sandra Vegting, haut-commissaire de l’Australie à Maurice. Il porte ainsi sur la formation des étudiants dans des programmes spécifiques touchant aux domaines de la génie et de la technologie.
Sandra Vegting s’est attardée sur les démarches de l’ambassade pour encourager la formation. « We are working in partnership to develop capacity building in education », a-t-elle déclaré. Le Rajesh Jeetah a pour sa part salué les relations privilégiées de Maurice avec l’Australie. Le ministre s’est dit ravi de ce partenariat avec l’Institut de technologie de Canberra, d’autant plus qu’il s’agit d’une institution qui s’est démarquée à plusieurs niveaux. « As the largest provider of technical and further education, the Canberra Institute has been very successful in innovative energy, water and waste management saving initiatives with one of its branch campuses being 100 % self-sufficient in terms of water supply for irrigation needs and having introduced energy saving measures on all campuses, automatic timers and movement detectors in classrooms », a souligné le ministre, qui souhaite que les étudiants mauriciens bénéficient de cette expertise. Rajesh Jeetah a aussi lancé un appel à la collaboration des universités australiennes dans le domaine de la recherche.