Le Deputy Prime Minister et ministre de l’Énergie et des Services publics, Rashid Beebeejaun, procédera la semaine prochaine à l’inauguration de quatre nouveaux générateurs au diesel lourd de 15 mégawatts chacun à la centrale thermique de Fort-Victoria à Bain-des-Dames.
Le projet permettra à la station de Fort-Victoria d’augmenter sa capacité de production à 90 mégawatts. Ces quatre générateurs pourront produire 480 GWh d’électricité annuellement. Environ Rs 2,7 milliards ont été investis dans ce projet, qui fait partie de la deuxième phase du plan de redéveloppement de la station de Fort-Victoria. Pour la première phase, le CEB a installé en juin 2010 deux nouveaux générateurs de 15 mégawatts chacun. Au coût de Rs 1,8 milliard, ces générateurs qui consomment moins de carburant ont remplacé les huit générateurs Mirlees et deux autres générateurs Fiat, datant de plus de 25 ans et qui étaient devenus inefficients et obsolètes.
L’appel d’offres pour l’acquisition des générateurs a été lancé en avril 2010. Le contrat pour l’installation a été alloué à la société Burmeister and Wain Scandinavian Contractor du Danemark vers la fin de janvier 2011. L’essai de performance des générateurs a pris fin le 21 juin 2012.
La modernisation de la station de Fort-Victoria, opérationnelle depuis 1964, comprend le remplacement de vieux générateurs. Ce processus répond aux normes environnementales et s’inscrit dans la logique de réduire la consommation d’énergie tout en sécurisant une fourniture adéquate. En effet, selon les prévisions du CEB, la demande énergétique continuera de croître dans les années à venir. L’acquisition de ces quatre générateurs doit ainsi répondre à la demande grandissante en électricité dans le sillage des projets infrastructurels majeurs qui se concrétiseront dans un proche avenir. Le CEB produit environ 40 % de l’énergie totale requise pour le pays à travers quatre stations thermiques et huit centrales hydroélectriques. Les stations thermiques de Fort-George, St-Louis, Fort-Victoria et Nicolay produisent 35 % de l’électricité et les huit centrales hydroélectriques 5 %. Les 60 % restants proviennent des producteurs indépendants. L’énergie produite annuellement tourne autour de 2 500 GW.