Les pompiers n’ont pas ménagé leurs peines depuis ce matin. Ils ont effectué 75 interventions dont 50 pour accumulation d’eau dans les cours, et 25 dans les maisons.

Les fortes averses arrosant l’île de façon intermittente depuis le mercredi 3 janvier ont causé des accumulations d’eau dans diverses régions. 16 équipes de pompiers ont été déployées à travers l’île pour l’évacuation des eaux sur les routes et chez les particuliers. Entre 4 heures et 11 heures en ce jeudi 4 janvier, les pompiers ont reçu 180 appels d’aide sur la hotline 115.

Plus d’une vingtaine de régions sont touchées par les inondations dans l’Est, le Nord, le Sud et le Plateau central: Cité Argy, Camp-Fouquereaux, Cité Malherbes, Terre-Touge, Montagne Blanche, Gokhoolah, Espérance, Piton, Chitrakoot. Selon nos dernières informations, d’autres localités comme Camp de Masque et Sable Noir sont également affectées.

Selon les pompiers, la région Est est la plus touchée, notamment à Flacq avec les cités Hibiscus et Argy notamment, Camp Thorel, Beau Champ, Quartier Militaire, Dagotière, Montagne Blanche et Sans Souci. Dans le Nord ce sont les villages de Gokhoola, Rivière du Rempart et Espérance-Piton qui les ont davantage sollicités. Port Louis n’est pas épargnée par les débordements d’eau et les pompiers ont été sollicités à Sainte Croix, Tranquebar, La Route Nicolay, Terre-Rouge et Vallée Pitot.

Sur les routes il y a eu deux interventions: un déblayage de branches sur la route de Rivière des Galets et un van avec 15 personnes à bord a été extirpé alors qu’il était immobilisé par l’eau à l’arrière du cimetière de St-Jean.

Dans les Plaines Wilhems, Coromandel, Beau-Bassin, Quatre-Bornes, Palma, Vacoas, Phoenix, Camp Fouquereaux, Cité Malherbes, Cité Attlee et Pétrin. La région ouest est moins affectée, avec deux interventions à Pointe-aux-Sables et Bambous. Dans le sud, notamment à Vieux Grand Port et Plaine Magnien, des évacuations d’eau ont été notées.

Depuis ce matin, la National Emergency Operations Command a enclenché ses opérations: des départements tels de la police, Special Mobile Force(SMF) ainsi que la National Coast Guard ont été mobilisés. Quant aux pompiers, 16 équipes ont travaillé d’arrache-pied depuis que la National Disaster and Risk Management Centre a émis l’alerte 2.

La 115 étant saturée, la ligne 154, généralement réservée aux hasardous reports comme les fils électriques cassés ou suspendus, a été étendue au service des pompiers.

Maurice est actuellement sous l’influence d’une forte pluie causée par la présence d’une tempête dans la région. Selon la station météo de Vacoas, les averses persisteront. La prudence est recommandée sur nos routes.

(Article remis à jour à 14h12)