Se former et mieux s’équiper faire face à la prévalence des maladies coronariennes à Maurice et repousser au maximum l’échéance d’un pontage coronarien (bypass) pour le patient, telle est la volonté de Fortis Clinique Darné (FCD) en matière de cardiologie interventionnelle. L’établissement de santé de Floréal propose désormais des endoprothèses (stents) bio résorbables, dont la propriété est de se dissoudre dans l’organisme au bout de trois ans d’implantation.
Pour rester en contact avec les dernières connaissances en la matière, FCD a délégué récemment le chirurgien cardiologue Aniff Yearoo à l’Africa PCR 2015 Congress à Johannesburg. Ce rendez-vous annuel très attendu par la communauté cardiovasculaire d’Afrique a aussi été l’occasion pour FCD de faire valoir son expertise en cardiologie interventionnelle. En sa qualité de panéliste, le Dr Aniff Yearoo a présenté les avancées accomplies par la clinique, notamment au niveau du cathétérisme cardiaque.
Un laboratoire à la pointe de la technologie a été introduit en 2013 pour renforcer le dispositif déjà en place pour répondre à des cas complexes, tant sur le plan diagnostique que thérapeutique. Une expérience que la clinique pourrait, souligne le Dr Yearoo, être partagée avec bien des pays du continent africain dans leur quête de perfectionnement en médecine cardiovasculaire. Les prothèses bio résorbables font qu’un malade implanté avec succès n’aura plus de “stent” dans l’artère après un certain temps, au lieu d’avoir à le garder pour le restant de sa vie. Une innovation chirurgicale dont le principal attrait est que l’artère guérit mieux. Le dispositif permet aussi d’écouter la durée du traitement post-implantation destiné à fluidifier le sang et ainsi de diminuer les risques de complications – quoique rares, comme la formation de caillots – liés aux “stents” conventionnels en métal.
La pose de “stents” reste une technique largement utilisée pour les patients souffrant d’un infarctus du myocarde ou d’une angine de poitrine. Pour répondre à la croissance dans le nombre de cas d’athérosclérose (dépôt de graisse obstruant les artères) et d’infarctus du myocarde, « Fortis Clinique Darné est déterminée à rechercher des réponses adéquates ». Depuis la mise en place, en 2010, d’un service dédié à la chirurgie cardiaque sous la direction du Dr Abdool Bhoyroo, celui-ci est très sollicité par les patients. À ce jour, la clinique a procédé à 40 poses de “stents” bio résorbables. À noter que les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité à Maurice représentant 31,4 % du nombre total de décès.