Hier, après avoir reçu les représentants des marchands du Forum et effectué une visite des lieux en début d’après-midi, Mario Bienvenu, maire de Curepipe, a demandé aux marchands du forum un délai d’une semaine afin de répondre à leurs revendications. Insatisfaits de l’état des lieux et des conditions dans lesquelles ils sont appelés à travailler, une centaine de marchands boycotteront les jours de foire (mercredi et samedi) en attendant que la municipalité améliorent les diverses structures. Depuis samedi, ces derniers ont été transférés sous une structure temporaire située sur l’aire de stationnement du bâtiment délabré.
Dénoncé comme un exercice de relogement « à la va-vite », le transfert de quelque 500 marchands du Forum, qui a eu lieu samedi, s’est déroulé dans une atmosphère tendue. Ce premier jour, marqué par la pluie, a mis en lumière les lacunes de leur nouveau lieu de travail. Dans le cadre de la reconstruction du Forum, la municipalité leur a demandé de travailler sous une structure temporaire, construite sur l’aire de stationnement du bâtiment. Outre l’espace réduit de leur étal, ces derniers dénoncent un manque de places parking et d’aération ainsi que l’étroitesse des couloirs entre autres. Las de cette situation, ils ont procédé à un sit-in samedi et ont rencontré Mario Bienvenu hier après-midi afin de lui exposer leurs griefs. Réceptif à leur appel, ce dernier a procédé hier après-midi à une visite des lieux avec les conseillers et les officiers de la municipalité afin de mieux saisir l’étendue du problème. Prenant note de leurs revendications, Mario Bienvenu leur a demandé un délai d’une semaine. En attendant, annonce un groupe de marchands, « nous boycotterons les deux jours de foire de mercredi et samedi ». « Nous avons confiance en la municipalité. Notre rencontre avec le maire et ses officiers a été très fructueuse mais nous ne travaillerons pas en guise de protestation », affirme Nazir, un marchand de haberdashery.
Mario Bienvenu, quant à lui, se veut rassurant. « Tout sera fait pour que les marchands travaillent dans les meilleures conditions. D’ailleurs, la grande majorité des marchands ont agréé à ce projet de relogement. Ils savent que la reconstruction du Forum est dans leur intérêt », explique-t-il. Et de soutenir : « Nous avons respecté la largeur des étals ».
Nombreux inconvénients
Du côté des marchands, c’est un autre son de cloche. Dénonçant l’exiguïté de leurs lieux d’opération, ils réclament que l’espace attribué aux marchands soit revu. « Il faut redessiner les markings. L’espace est trop étroit. Il est difficile de travailler dans de telles conditions », explique un marchand au Mauricien. Et de dénoncer dans la foulée un manque cruel d’aires de stationnement. Une situation « embarrassante » reconnue par le maire de la ville lumière. « Effectivement le stationnement des véhicules a été un problème de taille samedi. C’est pourquoi un terrain situé à proximité du Forum sera utilisé comme parking », dit-il, tout en assurant que la municipalité y mettra « la main à la pâte » au plus vite.
Ananda Rajoo, conseiller du MMM, dénonce pour sa part la mauvaise gestion de ce dossier. Ce dernier est du même avis que les marchands pour la mise en place de meilleures infrastructures. Toutefois, ces derniers pointent du doigt « le flou » qui persiste quant à la durée de leur travail sous cette structure. « La municipalité affirme que c’est une situation temporaire mais elle ne précise pas pour combien de temps… », s’insurgent les marchands. Et de conclure : « Si dans une semaine la municipalité ne propose pas de meilleures infrastructures, nous multiplierons nos actions en vue d’alerter davantage l’opinion publique ».