Le Forum de Curepipe, dont les marchands dénoncent l’état de délabrement, représente un danger potentiel pour ceux qui oseraient s’y aventurer. Des doléances sur lesquelles le maire de la ville dit actuellement travailler. Sans compter l’aire de stationnement dans le Forum, « interdit », selon Mario Bienvenu. Mais un constat des lieux témoigne du contraire.
Mario Bienvenu, maire de Curepipe, a assuré hier après-midi que toutes les doléances à propos du Forum ont été prises en considération afin que maraîchers et le public puissent utiliser le bâtiment. « Nous sommes sur la même longueur d’ondes que les marchands. Nous travaillons actuellement sur leurs doléances et faisons de notre mieux pour y répondre. Nous avons fait provision pour la création d’un nouvel espace de stationnement sur un terrain situé entre la National Transport Authority et le Forum. Nous comptons aussi élargir l’espace de parkings car nous reconnaissons qu’il y a eu des inconvénients à ce niveau depuis le transfert des marchands sous la structure temporaire », explique-t-il. Et d’assurer dans la foulée qu’un grand nombre d’employés de la municipalité se sont penchés sur ces modifications afin d’y apporter les changements nécessaires. Mais qu’en est-il du problème de stationnement dans l’enceinte du Forum ? « Il est interdit », soutient M. Bienvenu. « C’est pour cela que nous avons fait provision pour d’autres espaces de parkings. D’ailleurs, les portes donnant accès au bâtiment sont fermées et nous avons mis de cordon de sécurité pour en interdire l’accès. »
Mais un constat des lieux contredit le maire. Ainsi, ce matin, aucun policier n’était présent sur place pour interdire l’accès des véhicules au bâtiment. De même, les cordons de sécurité, qui avaient été installés, ont été retirés. Des « boîtes jaunes », censées interdire le stationnement, ont par ailleurs été installées, de même que l’on note toujours l’absence de panneaux indiquant formellement que le stationnement y est interdit, et ce alors que les structures menacent de s’effondrer. « Si la municipalité voulait interdire le stationnement, elle aurait pris des mesures drastiques. C’est de l’hypocrisie. Si elle souhaite réellement le bien des Curepipiens, elle aurait tout fait pour restreindre l’accès à cette zone », lance un marchand.
Du côté de la municipalité, c’est un tout autre son de cloche. « Nous avons fait le nécessaire pour installer des parkings additionnels. Il est interdit au public de garer leurs véhicules dans cette zone. Ceux qui le feront, ce sera à leurs risques et périls », soutient le maire. Rappelons que la structure du Forum, fragilisée avec le temps sera démolie d’ici peu afin de donner vie à un nouveau bâtiment, dont le coût avoisine les Rs 40 millions. Dans le cadre de ce projet de reconstruction, les marchands qui y opéraient ont été relogés « temporairement » dans une foire située dans la cour du bâtiment.