La nécessité d’abroger l’article 250 du code pénal, qui incrimine la sodomie, a été exprimée avec force hier matin lors d’un forum organisé conjointement par la Commission des droits humains et l’Union européenne à l’Hennessy Park Hotel. « Le but de cette rencontre est de conscientiser les gens et de les amener à mieux comprendre…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In