• Un consultant bientôt engagé pour étudier le délogement des squatters et l’acquisition obligatoire de terres aux alentours du réservoir

Accroître la capacité de stockage et réhabiliter le  réservoir de La Ferme. Telle est la tâche qui sera bientôt confiée à une firme de consultant par le ministère de l’Énergie. L’entrepreneur sera choisi en octobre prochain. Le ministère indique que la plupart de nos réservoirs ont plus de 75 ans et qu’ils nécessitent d’être réhabilités pour des raisons de sécurité.

Dans ce contexte, une étude, commanditée en 1997 sur tous les réservoirs du pays, avait conclu que le réservoir de La Ferme devait être réhabilité. En 2011, la firme de consultant Arup SIGMA Ltd fut engagée pour une étude sur la sécurité de ce réservoir et, en 2018, c’est la firme Studio Pietrangeli qui a été engagée pour une “dam break analysis” dans tous les cinq réservoirs du pays. Ce rapport sera prêt à la fin de l’année.

Situé tout près du village de Bambous, le réservoir est accessible par la Rivière-Noire Road. À présent, il y a un certain nombre d’habitations ainsi que des squatters qui se trouvent autour du réservoir, soit dans un périmètre de 100 m. La Road Development Authority ainsi que la CWA opèrent des bureaux à cet endroit. La firme de consultant, qui sera engagée, sera appelée à connaître le nombre de personnes qui habitent les alentours de ce réservoir dont la capacité de stockage est de 11,52 mm3.

« The catchment area at the dam is about 17.65 sq km. It is reported that during original construction the reservoir had a gross capacity of 12 million cubic metres (MCM) including a dead storage of about 0.2 MCM. The present capacity of the reservoir according to the hydrographic survey details of November 1996 is 11.52 MCM. The Full Reservoir Level has been reported as EL 146 and MWL as EL 146.61 m. However, from the topographical surveys carried out by the Consultants during the Safety Analysis Study, it was observed that the spillway crest level was at EL 146.18 m. Consequently, the Full Reservoir Level would be at EL 146.18 m with a Gross Capacity of 11,941 MCM. The water spread area at FRL is 2.29 Sq km », note un document relatif à ce projet.

La longueur du réservoir est de 1 526 mètres et la largeur, 1 250 mètres. L’eau du réservoir est plus particulièrement utilisée pour l’irrigation. Outre son Catchment Area, ce réservoir est alimenté par le Trianon Grosses Roches Feeder Canal et La Fenêtre Feeder Canal. Le premier canal, qui reçoit de l’eau de la Rivière Sèche et la rivière Plaines-Wilhems, a été récemment réhabilité. La Fenêtre Feeder Canal est  alimentée de son côté par la Rivière Papayes.

La firme de consultant sera également chargée d’effectuer une Environmental Impact Assessment (EIA) sur la réhabilitation du réservoir de La Ferme. Elle sera ainsi appelée à étudier son impact sur les habitants de la région.

« The Consultant is required to carry out an Environmental Impact Assessment (EIA) of the rehabilitation works and taking into consideration of its impact to the local people and considering the relocation of local residents and squatters. The Consultant shall assist the Ministry and provide the required services as per the stipulations of the Environmental Protection Act to enable the Ministry to obtain an EIA license. The Consultant shall also liaise with other Ministries/Authorities and meet relevant stakeholders to undertake the Environmental Impact Assessment. The Consultant shall also provide its services during the rehabilitation works to monitor the compliance of the EIA conditions by the Contractor and shall implement an Environmental Monitoring Plan to the satisfaction of the authorities and the Ministry of Environment », note ce même document.

Il n’est pas à écarter que lorsqu’on procède à l’augmentation de la capacité du réservoir, le gouvernement pourrait être appelé à mettre en oeuvre l’acquisition obligatoire des terres aux alentours du réservoir. « All areas that may be submerged by the raising of the existing dam which fall within privately owned land, state land or privately owned accesses and tracks shall be identified and surveyed. Such privately owned or state land shall be surveyed for vesting and/or land acquisition », lit-on dans le document.