Quelques initiés le savaient. Le portrait au crayon de Malcolm de Chazal, aujourd’hui reproduit un peu partout, est de lui. Publicitaire connu des professionnels du marketing, Florent Beusse n’avait pas encore dévoilé ses talents de peintre ni ceux de dessinateur au grand jour. Jusqu’à la sortie du recueil Le fracas des mélopées.
Scope propose un aperçu de l’exposition visible à l’Institut Français de Maurice (IFM) à Rose-Hill, pendant le mois de mai. Une sortie publique pendant laquelle on sera à même de mieux découvrir le style de Florent Beusse, fortement marqué par la ligne claire du dessinateur italien Hugo Pratt.
Pour info, Hugo Pratt a créé des comics à l’américaine et a initié la jeunesse aux grands classiques de l’aventure : Homère, Kipling, Conrad, Stevenson et Jack London. Pratt a aussi initié un grand nombre de séries. 1967 est une étape importante dans sa carrière de dessinateur avec la parution de La ballade de la mer salée dans une revue italienne. Corto Maltese était né.
Revenons à Florent Beusse. La sortie récente du recueil Le fracas des mélopées  (Pamplemousses Editions) permet au dessinateur de réaliser des illustrations selon les  atmosphères des textes. Dans ce recueil, écrit par Laurent Dubourg, sont réunis des poèmes, rimés ou non; des nouvelles, plus ou moins longues; des chroniques sur l’actualité; de cinglants aphorismes. Les illustrations épurées de Florent Beusse ont su extraire la quintessence de ces écrits. En quelques traits d’encre de Chine, ses dessins s’imposent avec la force de l’évidence et contribuent à l’unité de cet ouvrage.
Au niveau professionnel, Florent Beusse dirige une agence de publicité à Maurice. Mais voyez plutôt les dessins proposés dans l’expo.