Quatre compagnies maritimes desservant Port-Louis – à savoir la MSC, MAERSK, CMA-CGM et PIL – ont accepté de suspendre les « demurrage fees » pendant toute la durée du confinement à Maurice, a annoncé samedi le président de la MPA, Ramalingum Maistry. Un accord dans ce sens a été conclu à la suite des pourparlers entre les autorités portuaires et les compagnies maritimes concernées.

Les « demurrage fees » sont les charges imposées par les compagnies maritimes sur les importateurs au cas où ces derniers n’auraient pas pris livraison de leurs cargaisons ou s’ils ne sont pas en mesure de les déplacer hors du port ou de la zone terminale dans la période règlementaire libre de sept jours, tout comme pour le retour tardif des conteneurs.

Dans un communiqué diffusé samedi, la MPA annonce que son conseil d’administration a pris une série de décisions en vue de soutenir les entreprises importatrices dans le sillage de l’imposition d’un couvre-feu sanitaire. Elle rappelle que le port assure le maintien du fonctionnement de la chaîne de distribution dans le pays. Cependant, le protocole sanitaire mis en place par les autorités compétentes pour endiguer la pandémie de Covid-19 a entraîné une réduction du personnel de manutention avec, pour conséquence, un ralentissement des opérations. Ce qui a occasionné une période d’accostage plus longue des porte-conteneurs opérant au port, entraînant des surcharges très élevées en termes de frais d’ancrage et de dock applicables.

« Consciente des effets inflationnistes sur les prix des biens de consommation, importés principalement dans des conteneurs, la MPA a suspendu les charges supplémentaires aux frais d’ancrage et de dock sur le séjour prolongé des navires à conteneurs à Port-Louis. De plus, la MPA a décidé de suspendre jusqu’au 30 juin prochain les surcharges applicables sur les paiements des redevances portuaires en dehors du délai prescrit. Ces deux mesures incitatives s’ajoutent à celle prise auparavant et visant à soutenir le secteur manufacturier. Elle concerne l’exemption des frais de quaiage, de l’ordre de USD 100 par conteneur de 20 pieds, cela destiné exclusivement à l’exportation », indique le communiqué. La MPA souligne par ailleurs que ces décisions sont intervenues à l’issue de consultations entreprises auprès des transporteurs maritimes, de la Cargo Handling Corporation, des sociétés transitaires et des agences maritimes.