La Française Farah Nachi, 20 ans, a comparu devant la Cour d’assises présidée par le juge Benjamin Marie-Joseph aujourd’hui. Elle a plaidé coupable de trafic de drogue.
Farah Nachi avait débarqué à l’aéroport avec dans ses bagages 9 696 tablettes de Subutex. En décembre 2011, le contrôle au scanner des bagages des passagers du vol de Corsair venant de France montre la présence d’un colis suspect dans la valise de Farah Nachi, habitant 30, Place Le Vau, 92 600, Asnières-sur-Seine. Les soupçons des limiers affectés à la lutte contre la drogue à l’aéroport sont éveillés par le fait que la passagère est une sans-emploi en France, qui prétend venir passer huit jours de vacances à Maurice en cette période de pointe.
La perquisition des bagages débouche sur la découverte de 9 696 tablettes de Subutex, soigneusement emballées dans six paquets d’au moins 1 600 chacun.
Lors de son interrogatoire, la jeune passeuse a donné des indications concrètes quant aux cerveaux à Maurice et en France derrière cette transaction illégale. La prévenue était également en possession d’une carte sim locale lui permettant d’établir des contacts une fois les procédures au terminal de l’aérogare complétées. Elle fait l’objet d’une inculpation d’importation de drogue avec circonstances aggravantes.
Au départ, la cour devait entendre deux autres accusés, Frédérick Ah Laye et Mike Désiré Duval. Toutefois, lorsque l’affaire a été appelée lors d’une audience précédente, Me Gavin Glover SC, l’homme de loi de Farah Nachi, a fait savoir à la Cour que sa cliente comptait plaider coupable et a ainsi fait une demande pour qu’elle soit traduite séparément, puisque les autres accusés plaideront non coupables. Sa demande a été agréée.
Frédérick Ah Laye et Mike Désiré Duval ont, eux, retenu les services Me Rama Valayden et Me Neelkanth Dulloo. Leur procès aura lieu lors du prochain trimestre.