L’écurie Rousset a vu, au cours de ces dernières semaines, son avance en tête du classement fondre comme neige au soleil. Elle ne possède désormais que Rs 46 000 d’avance sur l’écurie Foo Kune. Mais au sein de l’établissement, il n’y a pas de panique à bord dans le sens où Albert Mooney pourrait lui permettre de reprendre ses distances à l’occasion de la deuxième manche du championnat des 4 ans.
Que Rs 46,000 d’avance alors qu’elle se chiffrait à plus de Rs 700 000, il n’y a pas longtemps. Cela doit quelque part donner à réfléchir ?
Non. J’ai toujours dit que rien n’est joué tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin d’une rencontre. Ce qui veut dire qu’il faudra attendre la dernière journée pour voir où en sont les choses. Les chevaux de l’écurie Rousset étaient en avance par rapport à ceux des autres établissements et on en a profité pour prendre une certaine avance. Nous nous attendions aussi à avoir des passages à vide quand les chevaux des adversaires monteraient en force. C’est ce qui se passe actuellement et nous essayons tant bien que mal de gérer la situation face à la féroce compétition qui sévit de nos jours.