Au faîte d’une brillante carrière de professeure, accomplie aux États-Unis, Françoise Lionnet écrit de plus en plus sur la littérature mauricienne contemporaine, dont elle a toujours défendu l’intérêt auprès de ses consoeurs et confrères américains. Cette Mauricienne est revenue récemment au pays pour « boucler la boucle » en présentant deux ouvrages dans lesquels elle nous restitue ses principaux articles critiques sur nos auteurs, fruits de 20 à 30 ans de recherche. Ainsi amène-t-elle une réflexion sur la créolité et la créolisation, le métissage et les questions de genre, le cosmopolitisme et la « cosmopolitique », qui à travers le texte, nous offrent d’édifiants miroirs de notre société et puisent aux premières sources de l’inspiration.