Une affaire de fraude alléguée et d’usage de faux dans des transactions offshore portant sur huit milliards de dollars (Rs 240 milliards), rapportée formellement au Central CID et à la Financial Services Commission (FSC) depuis le début de septembre de l’année dernière, connaît ces jours-ci des rebondissements. En effet, depuis hier, des directeurs de la Management Company Kross Border Trust Services Ltd, dirigée par Jayechand Jhingree, font l’objet d’interrogatoire Under Warning au QG du Central CID. Dans la journée d’hier, Sharmil Dhanraj Shah, âgé de 40 ans, habitant Quatre-Bornes, Head of Corporate Services au sein de la société Kross Border Trust Services Ltd, a été appréhendé et a comparu devant la magistrate Ramburrun pour sa remise en liberté provisoire après son inculpation.
Sharmil Dhanraj Shah, qui a retenu les services de Mes Sanjay Bhuckory, Senior Counsel, et Avinash Sunassy, a été entendu sous caution par des limiers du Central CID dans cette affaire d’usage de faux en tant que Local Resident Director de Velankani Renewal Energy Mauritius Limited, une société faisant partie de Velankani Groups, incorporée dans le secteur de l’offshore à Maurice, en vue de prendre le contrôle de ces opérations de manière frauduleuse.
Les principaux actionnaires au sein de Velankani Groups sont Reddy Kolanda, un ressortissant indien, domicilié aux États-Unis, ayant retenu les services de Me Bissessur-Jugoo de Bhani-Mandhub/Boolell Chambers, avec 60% du capital, Shankar Iyer et Kiron Shah se partageant 15% des actions chacun et Gurdeep Singh avec 10%. Ces trois derniers actionnaires sont des ressortissants indiens habitant en Inde. Dans le cadre des opérations dans le secteur offshore, les services de Kross Border Trust Services Limited, dont le principal directeur est Jayechand Jhingree, ont été sollicités pour agir en tant que Management Company.
La Kross Border Trust Services Limited devait recommander des actionnaires étrangers la nomination de Local Resident Directors aux termes de la loi comme suit : Dhanum Ujodha pour Velankani Holding Mauritius Ltd et Velankani Renewal Energy Mauritius Ltd, Sushil Kumar Jogoo pour Velankani Holding Mauritius Ltd et Velankani Mauritius Ltd, Jayechand Jhingree pour Velankani Mauritius Ltd et Sharmil Dhanraj Shah pour Velankani Renewal Energy Ltd. La principale allégation portée par le ressortissant indien habitant aux États-Unis est que ces Local Resident Directors auraient participé à un complot pour s’approprier des avoirs et des profits générés par les opérations dans le secteur offshore.
Forensic Auditing
Dans sa déposition au Central CID en date du 5 septembre de l’année dernière et ses correspondances adressées à la FSC en plusieurs occasions, Reddy Kolanda avance que des décisions majeures avec des répercussions conséquentes quant au contrôle de la société principale ont été entérinées par ces Local Resident Directors dans son dos et sans même le consulter. Il soutient que ces actes présumés frauduleux de la part des responsables de Kross Border Trust Services Ltd porteraient sur un montant de huit milliards de dollars américains.
Il maintient que le préjudice subi par lui en tant que principal actionnaire de Velankani Groups est substantiel.
L’investisseur indien dénonce le fait que cette prise de contrôle alléguée des affaires de son groupe aurait été facilitée par une série de faux documents. Il a indiqué aux limiers du Central CID qu’un examen minutieux des Records et des documents de la Management Company dévoilerait que plusieurs documents auraient été falsifiés et qu’à aucun moment, il n’a apposé sa signature au bas des documents en litige. Il souligne que ces documents comportent ses scanned signatures, qui ont été utilisées à cet effet et qu’il n’avait jamais participé à des téléconférences pour donner son accord aux décisions contestées lors des délibérations du conseil d’administration.
Dans un premier temps, le Central CID, qui a procédé à un forensic auditing des équipements informatiques de Kross Border Trust Services Ltd, a procédé à une première arrestation et inculpation avant celles du Head of Corporate Services de Kross Border Trust Services Ltd hier. Nasreenbhai Adam Essack, 35 ans, Company Secretary, qui a retenu les services de Me Désiré Basset, Senior Counsel, avait été arrêtée à la fin de mars dernier.
Sur la base des exercices de vérifications des documents et des fichiers informatiques saisis par le Central CID au démarrage de cette enquête, la Company Secretary Adam Essack a été inculpée du délit de Conspiracy et remise en liberté sous caution. De par ses fonctions officielles au sein de Kross Border Trust Services Ltd, sa signature figure au bas de tous les documents incriminés.
Après le développement d’hier avec l’arrestation de Sharmil Dhanraj Shah, un autre Local Resident Director, en la personne de Dhanun Ujodha, âgé de 48 ans, Director of Operations, habitant Réunion, Vacoas, intéresse également les enquêteurs du Central CID pour les besoins d’enquête. Il a retenu les services de Me Gavin Glover.
L’enquête dans le scandale Velankani Groups se poursuit au niveau de la police alors qu’un procès a été institué en Cour suprême par l’actionnaire principal du groupe Velankani, Reddy Kolanda, pour être rétabli dans ses droits. Il veut également obtenir la révocation de Kross Border Trust Services Ltd en tant que Management Company de même que la nomination d’un nouveau conseil d’administration.
Affaire à suivre avec d’autres séances d’interrogatoire à venir.