Le Central CID tente de mettre la main sur ce comptable âgé de 46 ans, résidant à Plaine Verte, soupçonné d’être derrière un transfert frauduleux d’environ Rs 19 M au préjudice de la Maubank. Or, les enquêteurs ont appris qu’il n’avait plus donné signe de vie depuis plusieurs jours.

D’ailleurs, sa soeur âgée de 52 ans, a consigné une déposition au poste de police de Plaine-Verte jeudi soir, assistée de son avocat, Me Premchand (Vikash) Teeluckdharry, pour signaler la disparition du quadragénaire. Dans sa version des faits, elle indique avoir parlé à son frère pour la dernière fois le 6 juillet, et depuis, il n’a plus eu de ses nouvelles. La quinquagénaire a donné une description physique du disparu avec sa photo. Le message a été relayé au “Police Headquarters” qui suit la situation de près. Outre son affaire avec la police, le suspect est également attendu en Cour suprême le 25 juillet à la suite d’un ordre intérimaire contre lui.

Cette demande avait été faite par son employeur qui a réclamé le gel de son compte bancaire et celui d’un de ses proches. À ce stade, la police n’a aucune indication sur le lieu où pourrait se trouver le comptable. Elle l’a contacté sur son cellulaire, mais en vain. La Maubank a porté plainte au Central CID la semaine dernière en indiquant que le disparu, exerçant en tant que «CoordinatorTreasury Back offi ce», avait été mis à la porte le 26 juin 2018. Or, un responsable a noté des incohérences dans des chiffres sur le “Profi t and Loss Revaluation account” dont s’occupait le quadragénaire.

Après une enquête interne, la banque a appris qu’il aurait détourné environ Rs 19 M en deux occasions, en transférant cet argent sur le compte en banque d’un de ses proches. Pour ce faire, il aurait créé une fausse adresse mail pour solliciter un “foreign exchange transaction” avant de fausser le “internal offi ce account”. Outre la police, la Maubank a également alerté la Financial Intelligence Unit.