Le secrétaire de l’Education Trust et trésorier de l’Islamic Consultative Council (ICC), sous lesquels tombe la Doha Academy, s’est rendu hier après-midi au Central Criminal Investigation Department (CCID). Selon son homme de loi, Me Raj Pentiah, qui l’a assisté dans sa déposition, son client, Raffick Kurmally, s’interroge sur un montant de USD 1,5 million (Rs 50 millions) offert par le Qatar. Cette donation était destinée à la construction d’une mosquée de 2 800 m2 dans l’enceinte même de la Doha Academy, à Phoenix.
Preuve à l’appui, il a démontré que l’argent a été versé en novembre 2012 sur le compte de l’Education Trust. « En tant que croyant et pratiquant, il souhaite savoir ce qu’il est advenu du projet. D’autant que, selon les termes de l’accord, un délai de 18 mois avait été accordé à Maurice pour la construction de la mosquée », a déclaré Me Raj Pentiah a l’issue de la déposition, qui a pris fin vers 18h20. Selon la version de Raffick Kurmally, seule la fondation de ladite mosquée a été faite, et ce sur une base volontaire, par les “contracteurs”.