Le magistrat Vijay Appadoo, siégeant en Cour intermédiaire, a infligé au Britannique Mathew Kenneth Cruz et à deux Roumains, Cosmin Constantin Barba et Christian Mircu Cubelac, neuf mois de prison pour fraude à la carte bancaire.
Mathew Kenneth Cruz Coulson, 25 ans, Cosmin Constantin Barba, un directeur de 31 ans, et Christian Mircu Cubelac, un ingénieur de 31 ans, avaient plaidé coupable sous diverses accusations d’accès non autorisé à des comptes bancaires et aussi pour fraude par voie électronique. Ils avaient été appréhendés le 15 mai dernier alors qu’ils avaient effectué trois retraits de Rs 420 000, Rs 40 000 et Rs 325 000 respectivement aux guichets automatiques de deux banques commerciales du pays.
Les trois Européens sont arrivés à Maurice le samedi 11 mai et logeaient au Bur-Nas Beach Resort à Pereybère. Ils comptaient reprendre l’avion peu après à destination de Hong Kong. Avant leur arrestation aux guichets automatiques situés dans le complexe de Super U à Grand-Baie, les trois suspects avaient déjà effectué d’importants retraits frauduleux en utilisant pas moins d’une dizaine de cartes électroniques falsifiées à un guichet à Port-Louis. L’entourloupe a été découverte lorsqu’une des banques commerciales a été alertée d’une transaction suspecte dans son système. En visionnant des enregistrements vidéos d’une caméra de surveillance placée à un guichet de la capitale, les experts de la Cybercrime Unit ont aperçu les trois étrangers lors de leurs manoeuvres suspectes.
La police a saisi auprès de Cosmin Constantin Barba 17 cartes en plastique avec des bandes magnétiques, la somme de Rs 203 000 et un téléphone portable. Il a écopé, en plus de sa condamnation, d’une amende de Rs 450 000. Le Britannique devra quant à lui s’acquitter d’une amende de Rs 400 000 alors que l’autre roumain écope de Rs 375 000 d’amendes. Les exercices d’audit et l’enquête de la police ont révélé que la somme totale de Rs 745 000 a été subtilisée de manière frauduleuse dans les différents guichets dont Rs 325 000 au seul guichet de la Place d’Armes.