Cinq jours après le licenciement qualifié d’« injustifié » du délégué syndical Hansraj Joghee de la compagnie Froid des Mascareignes, le ministre du Travail et des Relations industrielles Soodesh Callichurn s’est saisi du dossier hier après-midi. Les syndicalistes de la Port-Louis Maritime Employees Association (PLMEA) et les représentants de la direction ont été convoqués d’urgence pour des consultations.
Ce développement fait suite à la correspondance du syndicat au ministre réclamant « an urgent intervention in a case of serious trade union right’s violation occurring in one of the main enterprise involved in the Freeport/seafood sectors, namely the Froid des Mascareignes Ltd, component of IBL Sea Food Hub, forming part of the IBL Group ». Le ministre a d’abord rencontré la PLMEA pour prendre connaissance du dossier avant de recevoir trois représentants de la direction de Froid des Mascareignes, dont le General Manager. Les syndicalistes seraient ensuite revenus à la charge, maintenant que le licenciement d’Hansraj Joghee constituait « un cas flagrant de violation du droit syndical et du droit des travailleurs ». La réunion s’est déroulée en présence des officiers du département Health and Safety du ministère du Travail, qui avaient confirmé que le point soulevé par le délégué syndical était fondé et que l’utilisation d’une télécommande par les conducteurs de chariots élévateurs constituait un risque.
Estimant que le ministère « lui a donné gain de cause », la PLMEA a demandé la réintégration du délégué licencié et que la direction de Froid des Mascareignes ouvre des négociations sur les conditions de salaires et d’emploi. Le syndicat attend ainsi le prochain “move” de la direction après cette réunion avec le ministre du Travail. En parallèle, les syndicalistes se préparent à passer à l’offensive avec la tenue d’un vote ce samedi pour entériner les prochaines actions d’envergure en cas de non-réintégration d’Hansraj Joghee. Une grande manifestation des travailleurs du secteur portuaire est également prévue pour le 25 juillet dans les rues de Port-Louis.