Le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a modifié le Fruit Protection Scheme pour la saison des fruits 2013-2015 afin de permettre aux producteurs de fruits à Maurice et à Rodrigues, d’acquérir jusqu’à un maximum de 10 filets à 25 % du prix de revient. Un nouveau plan a également été élaboré pour contrer les chauve-souris dont le nombre, selon les autorités, aurait augmenté depuis 2011.
En septembre 2012, le gouvernement avait étendu le Bird Net Scheme pendant la saison des fruits 2012-2013 en vue d’assurer la protection des arbres fruitiers/vergers, attaqués par des chauves-souris, suite à la recommandation de l’International Union of Conservation of Nature dans son rapport sur la population mauricienne de chauves-souris. En vertu du régime précédent, les producteurs de fruits étaient éligibles à acheter un minimum de trois filets et un maximum de dix à 25 % du coût.
« La mise en oeuvre de ce régime au cours de la saison des fruits 2012-2013 a eu beaucoup de succès parmi les producteurs de fruits et la population en général », déclare un officiel du ministère de l’Agro-industrie. Au total, 654 producteurs de fruits ont bénéficié de ce régime l’an dernier au coût d’environ Rs 6 M pour l’achat d’environ 1 500 filets de protection. Selon lui, l’utilisation croissante des filets de protection dans les vergers a eu un impact positif sur la production de fruits pendant la saison des fruits 2012-2013. De ce fait, la production de fruits tels que letchis, mangues et longanes a considérablement augmenté en 2012, selon l’Agricultural Research and Extension Unit (AREU). Les fruits sont ainsi protégés à plus de 90 %. Environ 390 tonnes de fruits ont été exportées en 2012 pour la somme de Rs 56 M contre 133 tonnes en 2011.
Parallèlement à cette mesure, il est conseillé aux producteurs de fruits et à la population en général d’adopter l’utilisation de filets pour assurer la protection des arbres fruitiers dans les vergers commerciaux et les arrière-cours contre les dommages causés par les chauves-souris et les oiseaux, et également de tailler leurs arbres en vue d’une efficacité maximale des filets.