Arvinsingh Canaye

Les dossiers avec d’énormes préjudices potentiels à la réputation de Maurice dans le Global Business Sector s’accumulent à la Financial Services Commission. En effet, après le scandale de l’escroquerie bancaire de Rs 60 milliards de la Punjab National Bank en Inde avec Rs 3 milliards transitant par la filiale de la SBI (Mauritius), le régulateur du secteur des services financiers est de nouveau sous pression.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In