La fin prochaine du 3e mandat de Toolsyraj Benydin a été évoqué hier au cours d’un point de presse tenu par le principal concerné. Le président de la Fédération des syndicats du service civil (FSSC), qui rassemble des syndicats de différentes catégories de fonctionnaires, a soutenu qu’il « ne faut pas faire d’amalgame entre les amendements des Rules and Regulations et les prochaines élections ». Toolsyraj Benydin a expliqué que la décision de procéder à la révision des Rules and Regulations de la FSSC concernant le mandat du président avait Déjà été entérinée lors d’une réunion de l’exécutif de la centrale syndicale depuis octobre 2011.
Un comité composé de membres et le bureau de la fédération devait se pencher sur ce dossier où les Terms Of Reference étaient de revoir le statut du président et apporter une refonte pour éviter toute nuance dans l’interprétation des regulations. « Les principaux concernés avaient alors constaté que la limitation du mandat du président est anormale. Ils devaient remarquer que cela n’existe pas dans les autres fédérations ni au niveau des syndicats affiliés à la fédération… Il faut donc voir si cette anomalie doit être corrigée ou retirée afin qu’il n’y ait plus de discrimination au niveau des instances démocratiques internes de la fédération.  Les amendements qui seront apportés s’inscrivent dans la logique des normes internationales », explique Toolsyraj Benydin.
L’actuel président n’a cependant pas encore confirmé sa participation aux prochaines élections, qui devraient se tenir fin mai. Par ailleurs, lors de l’exercice médiatique d’hier, le prochain rapport du Pay Research Bureau, le Flexitime et le Civil service college ont également été évoques.