Après l’arrestation de Vico Sansfaçon, son frère Benjamin, 22 ans, un planteur de Saint-Pierre, a été placé en état d’arrestation par la police hier pour son rôle dans la fusillade mortelle à Petit-Verger, samedi dernier. Le suspect a comparu ce matin devant le tribunal de Moka pour le délit qui lui est reproché. Il a ensuite été reconduit en détention policière en attendant les prochains volets de l’enquête. Benjamin Sansfaçon, recherché par la police depuis le week-end dernier, est le 7e suspect appréhendé dans cette affaire après les arrestations de Jean-Philippe Harel, Robin Sourty, Kursley Rivière, Sadil Owaris, Zakir Shaktun et Vico Sansfaçon.
Après bientôt une semaine d’enquête, les hommes de la CID Eastern Division et de la Major Crime Investigations Team mettent les bouchées doubles en vue de retrouver l’arme ayant servi à abattre Yoven Velangany, samedi, à Petit-Verger. Cependant, les sources approchées indiquent que d’autres arrestations sont à prévoir, compte-tenu que le nombre d’agresseurs, qui se trouvaient dans une dizaine de véhicules lors de la fusillade, est bien supérieur à sept. L’enquête se poursuit.