Les Rose-Hill Red Warriors ont réalisé la bonne opération au cours de la quatrième journée de la Futsal Big 10 League. Les Rose-Hilliens se sont rapprochés de la tête du classement à la lumière de leurs deux victoires contre l’AS Vacoas-Phoenix au septième tour et contre leurs rivaux de Vacoas-Phoenix Swallows au huitième acte.
C’était sans doute le match à ne pas rater pour l’une ou l’autre formation. Mais voilà, les Rose-Hilliens, avec leur meilleure courbe de progression depuis le début du championnat, ont eu le dernier mot. Une victoire 3-1 aux dépens des Swallows leur permet de recoller définitivement aux basques du leader. Cependant, il leur fallait une plus large victoire pour passer devant leur adversaire.  En effet, l’attaque des Swallows a été plus prolifique, passant 35 buts en huit rencontres, contre « seulement » 32 pour les Warriors.
Cela dit, les Rose-Hilliens ont réussi là où les autres ont échoué et peuvent donc se prendre à rêver de titre, d’autant qu’ils avaient réussi à battre l’ASVP, leur premier adversaire du jour (1-2). Les Swallows avaient par ailleurs pris le dessus sur les Polar Stars (3-0) au cours de la septième manche.
L’autre équipe qui continue son petit bonhomme de chemin est l’AS Malherbes. Les Curepipiens, troisièmes au classement, ont enchaîné avec deux victoires contre Pointe aux Piments Fire City et les Polar Stars, qui n’y sont pas arrivés dimanche dernier. Comme l’AS Malherbes, Dagotière Swansea a passé une journée relativement tranquille, s’imposant coup sur coup contre les Triolet Revengers (6-3) et Pointe aux Piments Fire City (4-1).
Les Castel Celtics, pour leur part, ont alterné le bon et le moins bon dimanche dernier. Ils se sont d’abord imposés contre Phoenix Scholar (2-1), mais se sont retrouvés contraints au partage des points contre l’ASVP, qui n’a pris qu’un point en deux sorties également.
Si la lutte pour le titre fait rage, il ne fait aucun doute qui se retrouvera en Premiership la saison prochaine. Les Triolet Revengers, avec trois points seulement au compteur, et les Pointe aux Piments Fire City (0 points), sont déjà assurés de se retrouver à l’étage inférieur. La prochaine journée, prévue le 5 novembre, couronnera le champion de l’exercice 2017. Reste à savoir qui aura les cartes en main à ce moment.