Gabriel Froid fait partie de ceux qui aiment la mode. Il se distingue par son look afin de montrer sa personnalité. “Je sais imposer mes idées.” La mode vestimentaire est un phénomène qui touche énormément de jeunes, y compris lui. Il adopte souvent des looks excentriques qui le correspondent parfaitement. “J’ai toujours aimé la mode. J’ai commencé par la coiffure. Le styling est venu après. J’ai toujours été très attiré par ce domaine. Je garde toujours un œil sur la mode”, confie le diplômé en droit en criminologie à l’Université de Maurice.

À 22 ans, Gabriel Froid aime tout ce qui a trait à l’art. Il estime qu’à Maurice, il y a encore beaucoup de progrès à faire en matière de mode et d’art. “Avant, les jeunes voulaient uniquement faire carrière dans la médecine ou devenir avocat. De nos jours, les jeunes suivent des formations de mode. Il y a beaucoup de talents qui commencent à se rendre compte que la filière de la mode va nous apporter quelque chose”, souligne le Flacquois, qui aspire à devenir avocat.

Le jeune homme est aussi mannequin à temps partiel dans une agence locale. Il travaille pour le moment comme conseiller du service clientèle pour une marque de téléphonie portable. “Hormis mon côté excentrique et féru de mode, je ne suis pas insensible aux fléaux de la société”, affirme-t-il.

La boîte à questions

Notre invité a plongé sa main dans notre boîte à questions. Et le hasard lui a imposé ce qui suit.

Si vous deviez changer un trait de votre personnalité, quel serait-il ?

Je ne changerais rien (rires). Je m’aime comme je suis. Je n’ai peut-être pas une personnalité qui plaît à tout le monde, mais cela me rend unique.

Avec quelle vedette de la chanson entamerez-vous un duo ? Et pour chanter quoi ?
Beyoncé, bien évidemment. Même si je ne suis pas sûr pas que mes cours de chant sous la douche pourront égaler sa voix (rires). C’est une artiste qui a un talent exemplaire et extraordinaire et que j’admire. Si j’avais la possibilité de chanter avec elle, j’interpréterais un de ses tubes, I Was Here.

Pensez-vous que nous sommes seuls dans l’univers ?

Je ne pense pas que nous sommes les seuls dans l’univers. Je suis croyant et pratiquant et je sais que Dieu a créé d’autres êtres que nous, les êtres humains, n’avons pas encore découverts.

Quelle sera votre première action le jour où l’on vous nommera Premier ministre ?
J’aiderai les pauvres et les victimes de la drogue.

Que direz-vous à Dieu quand vous le verrez ?
Je dirai à Dieu : merci énormément pour la vie que tu m’as donnée.

Après votre passage sur terre, que souhaiteriez-vous que l’on dise de vous ?
Je souhaite que les gens reconnaissent mon état d’âme, ma créativité, mon intelligence et ma gentillesse, par les actions que j’aurais accomplies.

Quel est le plus beau compliment que l’on puisse vous faire ? Et le pire ?
Le plus beau compliment qu’on puisse me faire serait : vis ta vie à fond pour ne pas avoir à regretter. Chaque minute et chaque seconde comptent. Et le pire compliment serait de me dire de faire ce que je veux.

Confiez-nous votre plus grand secret ?
(Rires) Ce ne serait plus un secret si je vous le disais.

Qui fait le meilleur show lors des débats parlementaires télévisés ?
Shakeel Mohamed. J’adore son talent d’orateur et ses réponses remplies de tact.

Au réveil, vous êtes du genre à dire “Ayo mama !” ou “Allez hop, allons-y !” ?
Au réveil, je suis du genre à dire “Ayo mama !” Je prends une heure pour sortir du lit après avoir consulté mes messages sur mon téléphone portable.