Huit partants seulement au départ de l’épreuve principale mais l’écurie Foo Kune, avec trois représentants, détient les meilleures cartes, à condition que la course se déroule d’après son schéma tactique. Derreck David sera en selle sur Valere, Nooresh Juglall est associé à Twitter tandis que Vijayanand Bundhoo pilotera Adeste Fidelis. On prend le risque de choisir Twitter car nous considérons qu’il a le parcours dans les jambes et possède de plus une plus grande marge de progrès.
C’est sans nul doute, le parcours du jour (1365m), qui sera la principale préoccupation des turfistes, dont certains pensent que le jockey David a eu raison de choisir Valere, d’autant que les deux sont connus pour exceller dans la position tête et corde. On avance que Valere a déjà pris la mesure d’Albert Mooney. On peut accepter le fait que Valere se retrouve seul en tête dans la partie initiale mais il n’est pas exclu de penser qu’il sera titillé, surtout s’il impose un train de sénateur. Ce qui pourrait alors nuire aux chances du porte-drapeau de l’écurie Foo Kune.
Pour expliquer le choix de Twitter, on a d’abord jeté un coup d’oeil sur le palmarès de ce cheval en Afrique du Sud, comparé à celui de son compagnon d’écurie. Le rating accordé à Twitter à son arrivée à Maurice est meilleur que celui de Valere (53 contre 49). La valeur de Twitter dans son pays d’origine était chiffrée à 93, alors que celle de Valere était de 79. Twitter a obtenu une réduction de 40 points contre 30 à compagnon de box vu qu’il était âgé de 3 ans lors de son acquisition, soit un an de moins.
On est également d’avis que Twitter possède une plus grande marge de progression. Il donne l’impression de s’être assagi par rapport à la saison dernière. La distance ne devrait lui poser aucun problème. Il a travaillé sa résistance avant de s’exercer sur la grande piste où il fut tout simplement remarquable.
La participation d’Adeste Fidelis étonne car il a déjà montré ses limites sur le parcours du jour. L’écurie Merven engage Gida, qu’elle confie à Preetam Daby. Cédric Ségeon sera, lui, en selle sur Bobby Bear. On sait que Gida a remporté ses deux courses sur le parcours du jour tout en venant au finish. Force est de constater que lors de ses deux succès, il avait bénéfié d’un rythme rapide. Il est assez véloce et pourrait tenter quelque chose si jamais les conditions ne lui conviennent pas.
Mais celui sur lequel l’écurie sera appelé à miser est Bobby Bear, qu’on avait revu à son meilleur niveau fin 2013 et qui aurait pu l’emporter lors du week-end international s’il n’avait pas été gêné. Il est capable de suivre de plus près mais a toujours mieux fait dans la position d’attentiste. Il pourrait, au cas où le tempo n’est pas à sa convenance, manquer le petit plus pour faire la différence. Il est à noter qu’il est dans une bonne forme et avait réalisé un très bon travail il y a deux semaines.
Le principal adversaire de l’écurie Foo Kune devrait être Seeking Angelo, qui a déjà côtoyé des adversaires plus redoutables et qui a aussi l’excuse d’avoir beaucoup couru en 2013 pour expliquer sa petite baisse de régime à la fin de la dernière saison. Sa ligne ne plaide pas vraiment en sa faveur mais nous avons l’intime conviction qu’il est capable de venir au finish, même si le parcours peut paraître un peu court.
Gujadhur compte sur Snappy pour faire flotter haut ses couleurs. Son entraîneur a eu raison de différer sa reprise d’une semaine car il a la chance d’être placé proche de la lice au départ. Il s’est lui aussi montré en baisse à la fin de 2013 mais peut avoir profité de l’intersaison pour se refaire une santé. Sa tâche s’annonce néanmoins compliquée et il pourrait se contenter d’un accessit.
Que dire d’Abington qui a remporté son unique course à Maurice sur 1400m et qui tente le coup sur 1365m cette fois. On dira qu’il doit impérativement miser sur une course rondement menée pour avoir la chance de briller, mais notre premier choix demeure Twitter.
Les autres courses
Istiqraar, un premier choix logique
Entré aussi dans la 6e course, Istiqraar sera finalement au départ de The Pierre Noël Cup. Une décision juste de son entraîneur de l’aligner à nouveau dans la valeur où il avait signé son dernier succès. Istiqraar a été irréprochable à l’entraînement où il a été soumis à plusieurs galops. En dépit du fait que nous pensons qu’il n’a pas atteint son plein régime, il devrait être en mesure de faire la différence. Le danger pour lui pourrait venir du cheval de l’écurie Perdrau Icy Jet, qui est le seul cheval qui paraît capable d’imposer le rythme. Il lui faudra au prime abord prendre le commandement et réduire la course à un sprint sur 1000m. Reste qu’Istiqraar semble capable de démarrer vite pour faire de sorte que la monture de Benedict Woodworth travaille quelque peu avant de prendre les devants. Istiqraar n’aura alors qu’à suivre tranquillement dans son dos avant de faire la différence. Pour les places, il faudra aussi considérer les chances de Shanghai Kid, qu’on a vu en net progrès à l’entraînement mais qui pourrait ne pas bénéficier de conditions idéales. Faute d’un autre partant vraiment valabe, on a inclus High Accolade dans le quarté.
La première épreuve s’annonce assez ouverte avec plusieurs prétendants à la victoire. Cirac est un bon choix pour la victoire. Grâce à sa première ligne, il devrait être moins décroché dans la partie initiale avant de sortir son bon coup de reins. Il devra toutefois se méfier de Saint John Bosco, qui retrouve cette fois une valeur inférieure et qui n’est pas passé inaperçu à l’heure des galops. Torero est capable de se hisser sur le podium, alors que Ball Park devrait compléter le quarté. On demandera aux turfistes de suivre de près Montante, qui a paru dans de meilleures dispositions.
Le kilomètre de la journée devrait être bien disputé. On aurait pu choisir Keep Walking mais la malchance a voulu qu’il soit placé à l’extérieur des autres prétendants à la victoire. Destiniy’s Tale vient de réaliser un galop prometteur sur la grande piste mardi matin. Toutefois, il ne nous a pas donné entière satisfaction dans le sens où il termina plutôt mal. Une chance à Democratic Man, qui devrait choisir une course tranquille pour bénéficier pleinement de la remise de 3 kg de son apprenti. On préfère l’engagement de Count Emmanuale, qui devrait être à l’aise sur cette distance réduite et qui portera des oeillères pour la première fois. Il a été soigneusement entraîné et est prêt pour ouvrir son compteur à Maurice.
On pourrait assister à des débuts victorieux du nouveau de l’écurie Rousset Aspen Emperor, qui doit avoir été choisi par Johnny Geroudis car le second représentant de son établissement porte 59 kg. On pense que le fait qu’il ne puisse monter à 59 kg justifie son choix. On est en droit d’estimer que la course sera lancée sur des bases élevées avec Catch The Gers et Deux Fabuleaux. Ce dernier a hérité d’une meilleure ligne et devrait rendre la tâche de la monture de Cédric Ségéon plus difficile. On trouve que la course sera l’affaire des finisseurs. Il y a The Balladeer qui a bien progressé à l’entraînement et qui a dominé Direct Approach mardi matin. Un rythme élevé ne sera pas pour lui déplaire. Tigger est capable d’animer la ligne droite finale comme il l’a souvent fait, même s’il a le plus souvent accroché une place. Aspen Emperor sera à ses débuts mais il est à l’entraînement depuis fin 2013. Il a eu tout le temps pour s’acclimater et s’est montré en progrès constants ces dernières semaines. Son dernier galop en compagnie de Nothing Compares mérite d’être souligné et c’est surtout cet exercice qui nous a fait pencher en sa faveur.
Pourquoi pas Dee Major
L’écurie Rousset pourrait continuer sur sa lancée au cours de cette deuxième journée avec Dee Major. Certains pourraient dire que le cheval a déjà saigné, ce qui est vrai. Mais les derniers galops du cheval de l’écurie Rousset sont intéressants. Even Chance peut mener le peloton pour résister jusqu’au bout. Il avait du reste précédé le cheval de l’écurie Rousset lors de leur dernière confrontation mais ce dernier nous a paru dans une meilleure forme. L’autre cheval qui a attiré les regards à l’entraînement est Days Of Yore, qui s’est imposé, surtout quand on ne s’y attendait pas. On ne peut ignorer ses chances. Variant mérite aussi qu’on lui accorde un certain crédit, toujours en se basant sur la forme démontrée lors des exercices matinaux. Il serait sûrement bon de souligner aux turfistes que c’est le travail qui prime toujours en début de saison.
Polar Royale est un choix valable pour que l’écurie Rousset accentue un peu plus sa domination au cours de la deuxième journée. Au risque de nous tromper, on le désigne comme le banco de demain. Si on regarde sa dernière course de plus près, on arrive à la conclusion qu’il l’aurait emporté s’il avait pris un bon départ. Il a été confié à Rye Joorawon en raison de son handicap et n’aura qu’à prendre la foulée du meneur, qui devrait être The Colonels Son ou Winter Skye, avant de laisser ses adversaires sur place. S’il y a danger, il pourrait venir de Skywalk Luke, qui est resté à l’état de promesses la saison dernière après avoir souffert de ses genoux, un mal qui semble faire partie du passé. Une chance d’outsider à Donnie Brasco, dont l’entraîneur a préféré confirmer l’engagement en C 5 alors que le cheval s’est déjà imposé dans une valeur légèrement supérieure.
En ce qui concerne la dernière course, Carson City peut être considéré comme le cheval le plus fit de la course. Isipho est à prendre au sérieux, même s’il nous a quelque peu laissé sur notre faim lors de son travail de mardi matin. À considérer Forest Shelter, qui pourrait être à l’avant en l’absence d’un vrai meneur, tandis que l’écurie Serge Henry misera sur Halabaloo pour lui ramener son premier succès de la saison.