L’épreuve phare de cette deuxième journée s’annonce très intéressante avec plusieurs chevaux pouvant prétendre à la victoire. En jetant un coup d’oeil à la carte, la tactique sera une des clés qui ouvrira la porte à la victoire.
A ce chapitre, c’est l’écurie Foo Kune qui est la mieux lotie. Avec trois partants, elle a toutes le cartes en main. Si le titulaire David a porté son choix sur Valere, Nooresh Juglall a été désigné pour piloter Twitter alors qu’Adeste Fidelis a été confié à Vijay Anand Bundhoo. Fort de son bon numero de corde, Valere tentera sans doute de prendre la direction des opérations, d’autant qu’il est doté d’une bonne vitesse d’exécution. La monture de Derreck David a déjà démontré de quoi il est capable quand il peut imposer sa loi et il n’est pas exclu de le voir tenter crânement sa chance à l’avant. Son compagnon d’écurie Twitter, avec sa ligne moyenne, sera contraint de venir en retrait. Mais pour garder ses chances intactes, Nooresh Juglall ne devra pas se faire trop distancer par Valere au risque d’arriver trop tard. Dans une excellente condition physique, Twitter part certainement avec des chances réelles. Quand à Adeste Fidelis, ses chances sur le parcours du jour, de surcroît avec une mauvaise ligne, ne sont pas évidentes, même s’il se trouve dans une belle forme. Quel sera son rôle? C’est la question que se posent beaucoup de turfistes.
L’écurie Rousset présente Seeking Angelo qui sera piloté par Johnny Geroudis. Le parcours du jour est bon pour une reprise mais de la à dire qu’il surprendra Valere au départ pour se porter dans la position tête et corde est un pas que nous ne franchirons pas. Mais Seeking Angelo a démontré quil peut tout aussi venir de l’arrière, et l’éliminer serait prendre un grand risque.
Bobby Bear est de loin le meilleur finisseur du lot. Pour lui l’équation est simple: il misera sur toute lutte à l’avant pour faire parler sa bonne pointe de vitesse terminale.
Snappy figurait dans les entrées de la première journée avant que son entourage ne décide de lui accorder une semaine de travail supplémentaire. Dans une bonne forme, on le voit plutôt pour une place.
Gida est celui qui pourrait contrarier Valere dans la course à l’avant. Souvent ardent, il pourrait se retrouver sur l’arrière-main du meneur mais il n’est pas bien placé au départ.
De ce fait, nous accorderons un léger avantage à Twitter devant Bobby Bear.