En alignant trois partants de choix, l’écurie Rousset ne cache pas ses ambitions dans The Gaëtan Halbwachs Cup, l’épreuve principale de ce rendez-vous qui est réservée aux coursiers possédant un rating de 62 ou plus sur 1400m. En fait, cet établissement avait même entré un quatrième cheval en Intercontinental, mais ce dernier a été scratched lors de l’exercice des retraits ce matin (ndlr : jeudi). Les trois représentants de l’entraînement Rousset demeurent toutefois des coursiers aussi valables dans cette épreuve, le chef de file demeurant le tenace Green Keeper qui s’était fait surprendre dans les dernières foulées cinq semaines plus tôt par Casey’s War. Ce dernier absent, Ricky Maingard a aligné Master Mascus pour essayer de déjouer les plans de Gilbert Rousset.
Modèle même de régularité depuis ses débuts face à ses contemporains, Green Keeper se présent comme un des favoris pour la victoire. Cet élève de Gilbert Rousset avait échoué de peu à sa rentrée lors du premier acte. Ce jour-là, il avait manqué son départ et avait été contraint de se rapprocher en one off avant de prendre le relais en tête à un peu plus de 600 mètres de l’arrivée. Seul Casey’s War avait pu le remonter sur la fin. S’il s’élance correctement cette fois, Green Keeper devrait bénéficier d’un meilleur parcours et il pourrait ne pas être rejoint. Chief Mambo avait également été malchanceux à sa reprise lorsque la selle de son cavalier s’était déplacée dans la descente. Il avait même perdu son lead bag dans le tournant. Malgré ses déboires, il avait terminé à moins de deux longueurs et demie de Casey’s War. Chief Mambo a encore progressé. Certes, il s’élancera de l’extérieur, mais on le voit capable de surmonter le handicap de sa ligne extérieure sans trop de difficultés pour se placer aux avant-postes. S’il se retrouve seul aux commandes, il peut aller très loin. From My Heart a enlevé quatre victoires consécutives l’an dernier avant de courber l’échine dans des épreuves de Groupe. On lui aurait préféré un parcours légèrement allongé pour une reprise d’autant qu’il affronte plusieurs chevaux rapides, mais sa classe naturelle peut lui permettre de remporter un petit chèque.
Face à l’armada Rousset, deux concurrents restent à craindre. Il s’agit de Master Mascus et Eskimo Roll. Ce dernier s’est révélé redoutable dans la course avec le pas l’an dernier où il avait remporté 6 victoires. Cependant, il ne s’est pas imposé à ce niveau. Reste qu’avec sa première ligne, il aura une belle carte à jouer, car cela lui assurera une bonne position dans le peloton de tête. Master Mascus s’est octroyé ses quatre premières sorties sur notre turf avant d’échouer de peu dans la Coupe d’Or derrière Tandragee qu’il avait battu à sa sortie précédente sur 1500m. Maniable, Master Mascus évoluera certainement au milieu de peloton et il devrait être bien servi par le train. Bon finisseur, il misera sur sa légère charge, soit 7kg de moins de Green Keeper, pour tenter de forcer la différence dans la ligne d’arrivée.