Ce sont les sprinters-milers de la C2 qui se livrevront bataille dans l’épreuve phare du deuxième acte. Si la course s’annonce très ouverte sur le papier, nous accorderons toutefois un mince avantage à Kruger Rand de par la belle régularité dont il a fait preuve l’année dernière.
Avec quatre victoires et trois placés en onze participations, Kruger Rand a été l’une des belles surprises du côté de l’écurie Merven l’an dernier. Même s’il ne précéda que Hot Rocket à sa dernière incursion lors du week-end international, il fut loin d’être ridicule ce jour-là, n’échouant que de 1,85L du gagnant. La trêve semble lui avoir fait du bien puisqu’il abordera ce premier rendez-vous dans de belles dispositions. A la faveur d’un bon rythme, il est capable de renouer avec la victoire même dans ce champ relevé.
Il devra toutefois garder un oeil sur Kalinago qui demeure un sérieux compétiteur dans ce lot. Le représentant de l’écurie Perdrau compte d’ailleurs plusieurs galops dans les jambes et semble avoir atteint un bon degré de forme pour cette échéance. Il devra cependant composer avec une ligne moyenne. S’il parvient à bien s’élancer, il est capable de suivre dans la foulée du meneur et tenter de surprendre ses adversaires au démarrage. Il sera difficile à remonter dans de telles circonstances.
Recall To Life aura aussi une belle carte à jouer dans cette épreuve. Même s’il a quelque peu déçu son entourage l’an dernier, il est capable, dans un bon jour, d’inquiéter les meilleurs de la division. Doté d’un bon dash final, il sera l’un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée, pour peu que son cavalier parvienne à bien l’assister, lui qui a la fâcheuse tendance à verser en fin de course.
En temps normal, Roman Manner aurait été considéré comme l’un des favoris pour la victoire mais il donne l’impression de n’avoir pas encore atteint sa forme optimale. Nous ne prendrons cependant pas le risque de le sous-estimer car il a déjà démontré qu’il avait la pointure d’un tel engagement.
Mining Prospect paraît déclassé dans ce lot mais le pensionnaire de l’écurie Allet aura le désavantage de s’élancer en épaisseur avec le top weight sur le dos. S’il doit fournir un effort prématuré pour s’installer aux commandes, il risque d’en payer le prix fort dans l’emballage final. Rock Of Arts, son compagnon d’écurie n’est pas mieux loti non plus. La partie initiale s’annonce compliquée pour lui avec sa huitième ligne. Il aura son mot à dire s’il est toujours au contact des meneurs à l’entame du dernier virage.
Gida aura, lui, une belle carte à jouer avec son poids plume. Bien placé dans les boîtes, il pourrait tenter crânement sa chance aux avant-postes. Quand on sait qu’il fait généralement bien sur sa fraîcheur, ses adversaires auraient tort de le laisser s’échapper. Hallowed, qui évolue désormais sous les ordres de J.M Henry, n’a rien réussi de probant jusqu’ici. Face à l’opposition du jour, sa tâche ne s’annonce guere évidente.