Requinqué après la victoire de Golden Ball une semaine plus tôt, l’entraînement Perdrau a poursuivi sur sa lancée samedi dernier en s’adjugeant un beau doublé. Avec l’aide de Kersley Ramsamy qui commence à prendre goût à monter au Champ de Mars après avoir pris du temps pour trouver ses marques sur notre hippodrome, cette formation s’est illustrée d’abord par Black Tractor avant qu’Alpha Pegasi ne vienne mettre tout le monde d’accord dans l’épreuve phare pour s’offrir sa première victoire à Maurice.
Jeanot Bardottier s’est aussi signalé par un doublé par l’entremise de Social Network et Greatfiveeight pour le compte des entraînements Raj Ramdin et Preetam Daby respectivement, tandis que Steven Arnold et Gujadhur maintiennent leur belle régularité en s’offrant une quatrième victoire de rang en autant de journées par le bias de l’outsider Apple Pie.
Sur le papier The Tripster partait avec la faveur des pronostics, étant le seul véritable frontrunner de la course. S’il dirigea les opérations comme attendu, il ne put contenir la fulgurante remontée d’un Alpha Pegasi complètement retrouvé et piloté en toute confiance par le jeune Kersley Ramsamy. Plusieurs chevaux s’élancèrent maladroitement à l’ouverture des boîtes de départ, dont The Tripster, sur lequel Swapneel Rama dut s’employer pour que le favori retrouve son bon pied.
Pendant ce temps, c’est Ryder Cup qui s’empara de la position tête et corde mais se fit éventuellement débordé par l’élève de Simon Jones, qui avait retrouvé sa vitesse de croisière. Jolie Roger évoluait à l’extérieur de l’éventuel vainqueur, qui était bien calé à la corde en quatrième position, tandis que Tabreek, quelque peu ardent, donnait du fil à retordre à Brandon Lerena. Le Sud-Africain n’eut d’autre choix que de déboîter sa monture et en ce faisant, poussa New Hampshire plus en épaisseur. Split The Breeze en profita pour se rapprocher de la corde et précédait Mr Leyend.
Même s’il fut quelque peu retenu par Swapneel Rama après avoir fourni des efforts pour prendre la tête, The Tripster avait les choses bien en main et se permit même le luxe de garder Ryder Cup a distance respectable dans la ligne d’en face. Steven Arnold ne broncha pas, sans doute en raison du lourd handicap que portait son coursier. En revanche, New Hampshire tentait désespérément d’améliorer sa position mais en vain.
The Tripster durcit graduellement l’allure à partir de la route. Ryder Cup et Jolie Roger prirent sa foulée tandis qu’Alpha Pegasi fut monté aux bras pour rester au contact. New Hampshire tentait également de rester dans le coup mais au vu de son parcours exécrable, c’était trop lui demander. Le meneur aborda la dernière ligne droite en vainqueur. Ryder Cup fut le premier à se mettre en évidence, alors que Kersley Ramsamy choisit l’intérieur sur Alpha Pegasi. Jolie Roger était également là mais fut incommodé par Ryder Cup qui pencha sur sa gauche, étant lui-même victime du changement de ligne de The Tripster. Swapneel Rama plaida coupable de careless riding et fut sanctionné d’une semaine de mise à pied pour cette faute.
Entre-temps Alpha Pegasi profita du boulevard qui s’offrait à lui à l’intérieur pour prendre la mesure du meneur. Sous la monte énergique de Ramsamy, il s’en alla cueillir ses premiers lauriers au Champ de Mars, à la grande joie de son entourage. The Tripster conserva le premier accessit devant Split The Breeze qui coiffa Ryder Cup pour la troisième place. Jolie Roger aurait sans doute fait davantage sentir sa présence s’il n’avait pas été incommodé et on remarqua que son jockey ne persévéra pas. Par une piste à 3,0 unités et une lice installée à 3,70m, Alpha Pegasi boucla les 1365m dans le temps moyen de 1.26.09.