Le gala organisé par la Fédération mauricienne de boxe française et disciplines assimilées (FMBFDA), en collaboration avec le comité régional de Rivière Noire, a accueilli samedi dernier des combattants mauriciens, rodriguais et réunionnais sur le ring de Richelieu.
Le combat le plus attendu restait celui qui opposait le Réunionnais Bryan Refesse au Mauricien Pascal de Robillard. La victoire est revenue au combattant de l’île soeur, qui a ainsi fait honneur à son titre de champion du monde. « Bryan Refesse s’est avéré supérieur face à un adversaire qui détient le titre national. Il méritait vraiment la victoire », fait ressortir l’entraîneur national, Kursley Visenjoue. Ce dernier était également satisfait de la performance des tireurs mauriciens. « Dans l’ensemble tout s’est passé comme prévu. Nos tireurs se sont bien défendus », avance-t-il.
Dans ce contexte, il faudra noter le succès de Jean-Naël Azie, médaillé de bronze aux récents championnats du monde, aux dépens d’Olivier Lafleur. Par contre, la surprise est venue de la défaite de Railey Rose, double vice-champion du monde, lors de son duel face au Rodriguais Jean-Marc Agathe. Ce dernier, combattant fort prometteur, sera en action lors d’un gala à l’île de La Réunion le 9 novembre prochain. Les autres combattants engagés seront Pascal de Robillard, Reano Spéville et Géraldo Thomasoo, et seront accompagnés de Jean-François Roussety, entraîneur du comité régional de Rodrigues.
En ce qui concerne l’unique combat féminin de la soirée, Annabelle Zoile, représentante du Club du Nord, a fait la différence face à la Rodriguaise Christabelle John. « C’était un très beau combat car la tireuse mauricienne a montré un potentiel à exploiter. Sa victoire était très justifiée », confie Kursley Visenjoue. Toujours du côté de Rodrigues, parmi les quatre tireurs présents, seul Bryan Fils-François a remporté un combat, contre Sylvestre Marin. Le prochain gala se déroulera en décembre.