C’est dans la ferveur et la dévotion que les Mauriciens de foi hindoue ont célébré samedi la fête Ganesh Chaturthi à travers le pays. Des milliers de fidèles se sont rendus à la mer de même que sur les berges des rivières, à l’instar de la rivière Bonne-Veine, à Quartier-Militaire, où la fête a été célébrée au niveau national. Même ferveur à La Vanille, Vacoas, à Mon-Choisy et à Belle-Mare, où la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation a organisé le visarjan (cérémonie d’immersion).
Des statuettes de Ganesh ont été portées lors des processions à travers les rues. C’était aussi l’occasion de grandes réjouissances et de retrouvailles fraternelles. Ainsi, avant la consécration des statuettes, on a procédé à l’aarti mais aussi à la distribution de fruits et douceurs, à l’instar du modak, laddoo et canawla. Après un mois de jeûne, les dévots ont donc porté les statues montées sur des socles en bois, jusqu’à la mer, au lac ou au bord des rivières. Ils ont ensuite procédé à l’immersion des statuettes en argile de Ganesh.
Une procession accompagnée de chants et de danses, le jakri, au rythme des tambours et de cymbales a ensuite eu lieu. Les ministres Nando Bodha et Etienne Sinatambou, ainsi que la députée du N° 16, Stéphanie Anquetil, ont assisté aux célébrations à La Vanille, Vacoas. C’est à 18 heures que les statuettes ont été immergées, symbolisant le retour de Ganesh au monde céleste.
Selon le pandit Maheswarnath Doobay, le dieu Ganesh est « le dieu de l’intelligence, de la vertu, de la sagesse et du succès ». Il est connu comme le Vighneshva, celui qui enlève les obstacles, et est vénéré avant le commencement de toute entreprise. Il est le Siddi (l’accomplissement), le Buddi (l’intelligence) et le Ridha (la richesse).