Nous sommes des gens sans histoire. Presque sans racines. Un soupçon de culture noyé dans une soupe sinon un bouillon religieux. Combien feront valoir un droit de réponse si je continuais sur ma lancée ? Ne heurtons pas la susceptibilité des gens sans histoire. Du moins de braves gens qui ne se soucient guère d’hier. Serait-ce parce que des gens ont voulu escamoter un pan de ce que nous sommes ? Get twa bien dan enn laglas. Aret kouyonn to mem ! To kone ki sann-la twa ? Fouille “archivale” ou tests ADN, si vous en avez les moyens. Tous les moyens sont bons pour mieux se connaître.