En vue de parer aux problèmes d’eau à Maurice, la Central Water Authority (CWA), sous l’égide du ministère des Services publics, projette de rehausser les murs d’enceinte de trois réservoirs — Midlands Dam, La Nicolière et La Ferme — afin d’augmenter leur capacité de stockage. Les travaux devraient débuter au début de l’année prochaine. C’est ce qu’a indiqué au Mauricien hier (mardi) le président de cet organisme, Prem Saddul.
Pour pallier le manque d’eau, un problème qui semble récurrent d’année en année, et pour répondre à la demande en hausse liée à la construction de nouvelles agglomérations et morcellements à travers la pays, la CWA entamera des travaux sur trois de ses réservoirs l’année prochaine. Selon le président du conseil d’administration de cet organisme, Prem Saddul, « les murs d’enceinte des réservoirs seront rehaussés. Cela va augmenter la capacité de ces réservoirs ».
M. Saddul prend l’exemple de la plaine du Nord qui connaît un développement économique considérable avec une demande en hausse pour l’eau potable. « La Nicolière traite aujourd’hui 66 000 m3 d’eau. Il est relié à Midlands Dam. Il faudrait qu’on augmente sa capacité de stockage mais aussi le filter bed ; d’où le besoin de rehausser les murs. »
À une question du Mauricien sur les fuites d’eau au niveau des réservoirs, M. Saddul affirme : « Ce ne sont que des hypothèses. Des études ont été faites, mais rien n’a été confirmé. »
À ce jour, Maurice compte six réservoirs pour l’eau potable : Mare-aux-Vacoas, La Nicolière, Piton-du-Milieu, Mare-Longue, Midlands Dam et La Ferme. L’alimentation en eau dans le pays repose à la fois sur ces réservoirs, sur les nappes phréatiques et sur les rivières, dont l’eau est traitée, envoyée dans les réservoirs avant d’être distribuée. Pour répondre à la demande croissante en eau, la CWA a pris certaines mesures dont la connexion entre réservoirs et autres bassins d’eau.
Prem Saddul indique que huit nappes phréatiques supplémentaires ont été ouvertes cette année pour desservir la population étant donné une pluviosité déficitaire notée entre juin et la mi-décembre. Dans certaines régions, des camions citernes apportent de l’eau aux habitants, surtout ceux qui habitent des endroits en hauteur où il n’y a pas de pression pour faire monter l’eau. Ainsi, 34 camions citernes sont mis à contribution, dont 18 de la CWA. M. Saddul annonce que l’organisme souhaite exploiter d’autres boreholes en attendant l’arrivée des prochaines averses prévues selon la météo pour février 2013. Le niveau de ceux en opération est très bas, dit-il. « Il a chuté par 75 % », soutient-il, en constatant que « certains sont même boueux ».
Pour alimenter une partie de la région de l’ouest, M. Saddul annonce l’installation de tuyau entre Casela et Tamarin et entre Trois Mamelles et Magenta, en collaboration avec Médine Sugar Estate.
M. Saddul indique par ailleurs qu’il aura une réunion avec le président de la Irrigation Authority cette semaine afin de réduire la distribution d’eau pour l’irrigation dans les plaines du nord, en provenance notamment de La Nicolière. Cette mesure devrait permettre d’assurer une meilleure distribution d’eau potable.
Selon M. Saddul, 50 % de nos besoins en eau proviennent des nappes souterraines, 30 % des réservoirs et 20 % des rivières. Par ailleurs, il rappelle que la mise en opération du Bagatelle Dam est prévue pour 2014 et celui de Rivière-des-Anguilles pour 2015.
En attendant, le président de la CWA en appelle à la compréhension et à la responsabilisation de la population pour ne pas gaspiller l’eau et de l’utiliser avec modération.