La prison de Petit Verger est désormais propriétaire d’un broyeur de bois. La remise officielle a été effectuée ce jeudi, en présence du commissaire des prisons par intérim, M. J. Rungadoo, et divers initiateurs de ce projet de compostage de déchets. Le broyeur de bois servira à réduire des tronçons d’arbres en copeaux et en compost. Cinq cadres et huit détenus ont bénéficié d’une formation, dispensée par les techniciens d’Harel Mallac Engineering, pour pouvoir manipuler cet équipement. Auparavant, le Programme des Nations unies pour le développement a mis en oeuvre le GEF Small Grants Programme afin que ce projet puisse voir le jour. Dès lors, plusieurs partenaires s’étaient mobilisés, à savoir des cadres de prisons, des détenus, l’Université de Maurice, le Mouvement civique de Pointe-aux-Sables, l’ONG Association Kinouété et Atics Ltd. Le projet avait alors bénéficié d’un soutien financier de l’ordre de Rs 368 000. De plus, en 2013, une aide financière de Rs 1.5 M avait été apportée par le GEF Small Grants, du PNUD. Dans la même optique, un accord avait été signé entre les services de Prisons et l’Université de Maurice. À noter que, grâce à ce projet, les services des prisons avaient remporté le “Public Service Excellence Award 2013 ”, sous le thème “Maurice Île Durable”.