L’entraînement Rousset disposait de quelques belles cartouches pour le compte de la 31e journée, mais c’est pas l’entremise d’Acapella qu’est venu le salut tandis que les coursiers plus en vue tels que Lietuva, Harba, Rear Admiral voire Sole Mio ont tous mordu la poussière. Un manque de réussite qui a eu pour effet immédiat de céder la tête du championnat à Ramapatee Gujadhur qui s’est signalé par un brillant triplé samedi dernier.
Même si l’avantage est de nouveau du côté de la casaque bleu électrique, l’entraînement Rousset, à l’image de son cavalier, n’en fait pas grand cas. « After the Maiden Cup, the Gujadhur stable went Rs 1.7 million clear at the top and we brought them back down before taking the lead last week. To be honest, we were never chasing championships but we’ll consider it a bonus if ever we do. The stable has had 48 winners this season, it’s been a great year. I’m very happy with the way things have gone for us. If we win the championship during the last three meetings, it’ll only be the cherry on the cake », nous a rappelé le leading jockey samedi dernier.
On avait sans doute oublié un peu trop vite Acapella dans The Axis Leasing Cup et l’alezan s’est fait un malin plaisir à le rappeler aux turfistes. Coté à Rs 1200 à la fermeture des paris, le fils de Kahal a mis à profit son premier couloir afin de surprendre le favori Jambamman dans les dernières foulées. « Il fallait un peu de chance dans cette course et la première ligne a été un gros atout pour Acapella. C’était une course de toute beauté avec une belle ligne droite. Une fois de plus, Derreck David a monté une course superbe et on est très content d’avoir gagné cette épreuve où quatre chevaux ont terminé dans la même foulée », devait déclarer Gilbert Rousset à l’issue de la course. Si le cavalier d’Acapella s’est montré peu locace sur sa prestation, on ne peut toutefois passer sous silence l’inspiration qui l’a fait changer sa cravache de main à 100m du but, un move qui s’avéra décisif au final.
La grosse déception est cependant à mettre à l’actif de Lietuva, battu sèchement sur le kilomètre. Une défaite qui n’a pas été du goût de Derreck David. « Lietuva hesitated as the gates opened but once he started to get into his stride Mr Callow just cleaned him up at the 900m mark and his race was done there. Once that happened, it was all over for him ». Cette faute, que le jockey sud-africain rapporta aux racing stewards, a d’ailleurs valu une amende de Rs 25 000 à Noel Callow (Indaba My Children) à l’issue de la journée.
La tâche de Rear Admiral s’annonçait compliquée avec son mauvais couloir mais le gris n’a rien à se reprocher. « I don’t think I would have beaten Nordic Warrior, even with a better draw. Rear Admiral was racing against champions today. I still think he ran a good race against the likes of Roman Manner, Top Jet and Nordic Warrior. I’ve been really impressed with him this season ». Sole Mio, qui affrontait un certain Tandragee, n’a pas à rougir de sa prestation « He ran a good fifth, considering he was outclassed. He should have been receiving 14 kgs from the winner but he only got six from Tandragee. It was a big run from him but he’ll win again once he gets back in his class ».
La journée se termina cependant sur une mauvaise note puisque le Sud-Africain écopa d’une semaine de suspension assortie d’une amende de Rs 25 000. Le fait de demander aux Racing Stewards de commuer son amende en une deuxième semaine de suspension en a surpris plus d’un, laissant libre court à des rumeurs de capitulation de la part du jockey. Renseignements pris, le fighting spirit de Derreck David reste plus que jamais d’actualité puiqu’il a décidé de faire appel de cette sanction et sera bel et bien en selle jusqu’à la fin de la saison.