Il mangeait son pain noir depuis un certain temps et il a fallu attendre qu’il ait l’occasion de piloter son cheval fétiche Deux Fabuleax pour qu’il goûte à nouveau au succès. Lui, c’est Nishal Teeha qui a retrouvé la winner’s enclosure samedi dernier après huit mois….
Profitant de l’indisponibilité du jockey titulaire Derreck David pour cause de suspension, Teeha n’a pas laissé passer l’occasion pour signer sa première victoire 2015. “ C’est un très grand plaisir pour moi de signer ma première victoire pour la saison 2015. Je n’ai pas eu beaucoup de montes cette saison vu que j’avais été suspendu et que j’étais blessé”, souligne le Mauricien qui a toujours été fidèle à l’entraîneur Gilbert Rousset contre vents et marées.
“Gilbert Rousset et Soodesh Seesurun m’ont toujours fait confiance et c’est réciproque. Je garde une certaine amitié pour eux et on est comme une famille. Je suis et leur resterai toujours fidèle » ajoute-t-il. «Je suis toujours à mon poste que ce soit à Floréal ou au Champ de Mars et je suis un hard worker. Même en hors saison, je ne rate jamais une séance d’entraînement».
Il a fallu attendre la troisième sortie de Deux Fabuleax et surtout que ce cheval retrouve son jockey fétiche pour qu’il ouvre son compteur 2015. Il faut dire qu’entre les deux, il y a une parfaite complicité. C’est le Mauricen qui l’a conduit à sa première victoire au Champ de Mars le 21 septembre 2013 avant de doubler la mise le 9 novembre. Rye Joorawon devait profiter de la longue suspension de Teeha — suite à l’affaire Zip It — pour amener à bon port le coursier de Gilbert Rousset le le 29 mars 2014. Et Teeha devait signer sa seule et unique victoire en 2014 le 15 novembre en menant de bout en bout Deux Fabuleax à la victoire.
4 victoires sur 7 avec Teeha
Et samedi, c’est la septième fois qu’il le retrouvait en compétition.
«C’est vrai qu’entre ce cheval et moi, il y a une parfaite complicité. Je le connais très bien et samedi il était dans une très bonne condition. Quand j’ai vu Strum partir à l’avant, j’ai placé tranquillement ma monture dans son sillage. Dans la ligne droite finale, il a commencé à hang in et j’ai dû alors le redresser hands and heels. Même si Strum était reparti quand je suis revenu à sa hauteur, j’étais confiant de l’avoir emporté sur le fil. J’étais aux anges quand on a annoncé le résultat, car c’était ma première victoire 2015. Je tiens à nouveau à remercier Gilbert Rousset et Soodesh Seesurun de me faire toujours confiance et je leur dédie cette victoire » dira-t-il.
Teeha avait débuté sa journée sur Blue Berry qui a terminé à la cinquième place après avoir dirigé les opérations. «Blue Berry s’est retrouvé en tête et il a faibli avec le lourd handicap. De toute évidence, il était difficile de battre Mr Leyend. Millenimesta a eu à surmonter le handicap de sa ligne extérieure tout comme Obama et ils se sont retrouvés sans ressources».
«Cette victoire remonte le moral après les déboires que j’ai eu connus en début de saison – suspension et blessure – et cela va me redonner confiance», a ajouté Teeha.
A la question de savoir comment un jockey de sa trempe et de son expérience peut parfois commettre des erreurs provoquant ainsi des suspensions, Teeha devait humblement répondre que cela fait partie des risques du métier, mais c’est aussi les circonstances en course qui font que les jockeys doivent vite prendre des décisions.
En attendant que le jockey titulaire reprenne les étriers, Teeha va s’atteler comme à son habitude à sa tâche en attendant peut-être la prochaine sortie de … Deux Fabuleax.