La satisfaction est de mise du côté de Gilbert Rousset. Il compte 49 victoires dans l’escarcelle, soit le meilleur score de la saison et le titre de meilleur entraineur en poche. Pour lui, le meilleur serait de terminer la présente campagne avec 50 victoires.
Ne terminer que sur la deuxième marche peut être une petite déception alors qu’à quatre journées de la fin, le titre était encore possible.
« Non, ce n’est pas une déception. Je dois féliciter Ramapatee Gujadhur pour son titre. Il le mérite. Pour notre part, j’estime qu’avec 49 succès, on ne peut se plaindre. J’aurais aimé terminer la saison avec 50 victoires. Vous savez, c’est difficile d’ambitionner à être champion quand vous n’avez pas remporté de victoire classique. Comme je vous l’ai dit, je suis amplement satisfait de notre saison. »
Pas de victoire classique certes, mais Gilbert Rousset a néanmoins pu remporter quelques courses principales dont trois grâce au regretté Polar Royale.
«Nous avons eu le malheur de perdre Polar Royale à un moment crucial de la saison. Cela a été une grande perte car il aurait pu nous ramener encore au moins une victoire. Ce sont malheureusement des choses qui peuvent arriver et on ne peut que les accepter.»
Gilbert Rousset a tenu à souligner l’apport de toute l’équipe qui l’entoure, à commencer par son assistant Soodesh  Seesurrun, tous les propriétaires et aussi les palefreniers.
«On a au sein de l’établissement une bonne petite équipe d’amis et on vit comme une petite famille. Soodesh Seesurrun est l’un des maillons essentiels de la chaîne et toutes les victoires portent son empreinte. Nous avons aussi pu compter avec un bon jockey. Remporter 45 courses, ce n’est pas donné à n’importe qui. Il est encore jeune et je pense qu’il peut encore progresser.»
A la question de savoir si Derreck David sera sollicité la saison prochaine, Gilbert Rousset a déclaré que tout sera décidé ce samedi, mais que tout porte à croire que le champion 2015 sera présent pour défendre sa cravache d’or en 2016.
Pour revenir à la présente saison, Gilbert Rousset a tenu à souligner le remarquable parcours de ses nouvelles unités, de jeunes compétiteurs qui ont justifié la confiance placée en eux.
«Tous nos nouveaux chevaux sont parvenus à remporter au moins une course. Comme ils sont encore jeunes, je m’attends à ce qu’ils progressent davantage l’année prochaine.»
Comme quoi, the best is to come.