Bredouille la semaine dernière lors de la journée de la Duchesse, le jockey champion en titre Derreck David était attendu lors de la 7e journée, car il était en selle sur pas moins de trois gros favoris – Melson, Gharbee et Karraar – un co favori (Recall To LIfe) et un outsider (Millenimesta).
Le jockey de l’établissement dirigé par Gilbert Rousset a vite remis les pendules à l’heure avec un doublé, l’emportant sur Gharbee et Karraar. Et cela aurait pu être un triplé si dans la course d’ouverture, son coursier n’avait pas été rétrogradé au profit de Ravatak, même si David a défendu bec et ongle le comportement de son coursier dans la salle des commissaires juste après la course. «I am very happy to strike a double but in fact, it was three wins. Melson won easily and even if I fully disagree with the decision of the stewards, I must accept their decision» devait dire David.
Interférence il y a eu en ligne droite, car le film de la course a effectivement démontré que Melson a dérivé sur la gauche pendant plusieurs foulées, gênant ainsi Ravatak qui a dû être repris et redirigé vers la droite pour continuer sa route et terminer à la deuxième place à moins d’une longueur. C’est donc en toute logique que les Racing Stewards ont déclassé Melson vu l’écart entre les deux chevaux à l’arrivée.
Mais Melson n’a pas à rougir de sa défaite, car c’est sa trois deuxièmes places en autant de sorties chez nous à l’âge de 4 ans.«Melson is stiil a big baby and is very green. He should do well in the future», a ajouté son jockey.
Dans la deuxième épreuve, l’unique outsider du duo Rousset-Seesurrun, aux dires de son jockey, devait être bump au départ et la course était terminée pour lui.
David devait connaître une autre frayeur sur le super favori Gharbee qui visait cinq à la suite. En effet, le représentant de Rousset a versé à l’intérieur et Valerin a lui aussi fermé le passage dont voulait profiter Racing For Fun. Mais l’ordre d’arrivée fut maintenu au grand bonheur de l’entourage de Rousset car le cheval de Narang ne s’y était pas encore engagé.
Pour revenir à la course, Gharbee avait suivi tranquillement à l’arrière-garde avant de contourner le peloton pour se présenter en vainqueur dans la ligne droite finale. Mais il devait donner du fil à retordre à son jockey en versant à nouveau à l’intérieur à environ 50m de l’arrivée avant de conclure par un cinquième succès à la suite tout en résistant au coursier de Perdrau et aussi en subissant l’attente de la décision des commissaires.
«J’étais très confiant avec Gharbee. Il était toujours en main et a répondu favorablement à mes sollicitations. C’est génial d’avoir un coursier comme cela et je suis aussi fier d’être associé avec quatre de ses cinq victoires. Il peut aller très loin, mais, maintenant, il va monter en classe et cela va devenir compliqué pour lui», a fait ressortir David.
Karraar, hot favourite à Rs 130
Le jockey champion en titre allait doubler la mise sur Karraar qui avait coûté une lourde suspension à Nishal Teeha lors de la 4e journée. Avec deux accessits en autant de sorties et associé pour la première fois à David, le coursier – hot favourite de la journée à Rs 130 – était attendu et n’a pas déçu son entourage. Même s’il trébucha à l’ouverture des stalles, il a pu se placer dans le sillage de Shield Of Thunder avant de le déborder dans le dernier virage. C’est détaché avec plusieurs longueurs et avec la manière qu’il a signé son premier succès chez nous.
«C’est un cheval de grand gabarit qui a besoin de plus de distance pour se plaire. Néanmoins, il s’est bien comporté sur le parcours du jour et sera bien utile à l’écurie.Encore une fois, c’est un jeune cheval qui l’emporte et c’est tant mieux pour l’avenir», souligne le jockey.
Propos confirmé par son entraîneur Gilbert Rousset: «Il avait encore progressé après sa dernière sortie. C’est un bulky horse qui prend du temps pour trouver son action. Une fois qu’il a eu son momentum, il gagne dans un style très plaisant».
La dernière monte de David lors de cette journée tronquée était dans la course principale sur Recall To Life. Co favori avec l’éventuel vainqueur Roman Manner à Rs 250 juste avant l’épreuve, le coursier s’est vite retrouvé à l’extérieur de François Bernardus alors que le pensionnaire de Gujadhur avait déjà posé ses empreintes sur la course en imposant un rythme à sa convenance étant le seul frontrunner de la course. «Il est vite sorti des boîtes et je n’ai pas eu d’autre solution que de suivre Roman Manner de près. À ce rythme-là, il a manqué de punch en ligne droite finale», a-t-il confirmé.
«Avec deux victoires et deux placés en cinq montes, on ne peut pas demander mieux. Et, de son côté, l’entraîneur est en tête au classement. Nos chevaux ont tous pris leur marque maintenant et les nouveaux se sont déjà bien acclimatés. Quatre d’entre eux ont déjà passé un barrier trial il y a deux semaines. It will be very exciting and the best is more to come», a conclu David.