La journée promettait d’être belle pour le tandem Rousset-David. En effet, ils possédaient, sur papier, des chances de premier ordre avec plusieurs partants susceptibles de jouer la gagne dans leurs épreuves respectives, mais ils ont subi la loi de l’entraînement Gujadhur qui a dominé de la tête et des épaules ce 13e acte. Ils ont cependant pu sauver leur journée grâce à The Real Hero qui a réussi le pillar to post dans l’épreuve de clôture.
Battu de peu par son compagnon d’écurie Blue Berry lors de ses débuts, The Real Hero ne s’est pas fait prier pour décrocher ses premiers lauriers samedi dernier. Nanti du premier couloir, ce jeune produit de Brave Tin Soldier n’a laissé le soin à personne de mener les débats avant de toucher le but en premier malgré une dernière ligne droite quelque peu brouillonne. « It was an expected win from The Real Hero. He made a natural improvement from his first run. I thought he would have won a lot easier than he actually did. He was still very green and it almost cost him the race but he won and that’s the main thing ». Pour Soodesh Seesurrun, l’assistant-entraîneur de l’entraînement Rousset, ce succès était aussi attendu après le travail de bonne facture réalisé par ce coursier en semaine tout en saluant la décision de Derreck David de changer sa cravache de main dans la ligne d’arrivée quand The Real Hero a commencé à hang out.
Le jockey sud-africain était en selle sur Deux Fabuleax pour sa première monte de la journée. Le bai brun de 5 ans n’a malheureusement pu capitaliser sur sa très belle course de rentrée mais Derreck David semble penser que la chance finira par tourner pour lui cette saison. « Deux Fabuleax ran a bit disappointing for me. After he had run third to O’Chee Pan, I thought he would have won today. He did get a bit interfered in the last 25m but it never affected his chances of winning really. He would probably have finished a bit closer to the winner. I would have liked to lead from the start but I could not get there, so I had to sit and wait. But then Cula tried to ease it up down the back straight. I guess the race never suited him but he’s not a bad horse and he’ll win this season ».
« It looks like a dead-heat… »
0,02 longueurs. C’est la marge par laquelle Dustan a dominé Bronco Buster dans The Dev Dassaye Memorial Cup. La pilule est difficile à avaler pour Derreck David qui reste convaincu d’avoir fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter. « I was very unlucky with Bronco Buster. I thought I had won the race. On TV and even on the photo, it looks like a dead-hit but the judge did what he had to do and he pulled a winner. Anyway, well done to the Gujadhurs for an excellent day. It’s nice to see a stable put so much time and effort into racing and do so well ».
Polar Royale n’en finit plus d’épater tout son monde et il a du reste livré une belle prestation dans le Barbé, seuls Bulsara et One Cool Dude parvenant à le précéder à l’arrivée. « Polar Royale had a top run in the Barbé and I’m so proud of him. It was a massive run from him to run so close to Bulsara, One Cool Dude and in front of Love Struck. The 1600m is probably a bit far so we’ll get him back to 1400-1500m. I think he needs a bit of a rest now, we’ll put him away and come back after the break », nous a confié Derreck David à l’issue de la journée. Soodesh Seesurrun avait, quant à lui, du mal à cacher sa fierté par rapport au parcours de ce petit champion. « Je suis très content de la performance de Polar Royale, surtout quand on sait qu’il a débuté sa carrière avec un rating de 38, mais qui aujourd’hui a sa place parmi les trois premiers du Barbé. Je suis convaincu que les 1400-1500m sont plus adaptés pour lui », a ainsi rétorqué l’assistant-entraîneur quand il fut interrogé à son sujet.