JOCKEY: JOHNNY GEROUDIS (SA). ENTRAÎNEUR: GILBERT ROUSSET.
PERFORMANCE 2012: 250 ENTRÉES – 47 VICTOIRES, 48 PLACÉS
RANG: 2E. PRIX REMPORTÉS: RS 13 859 000.

Triple vainqueur du championnat de 2009 à 2011, l’écurie Rousset s’est contentée la saison dernière, avec la montée en puissance de Gujadhur et Maingard, de la deuxième place derrière celle à la casaque bleu électrique et écharpe rouge, auteur d’une meilleure moisson en terme de gains. En effet, le lauréat 2012 récoltait Rs15.8M en terme de gains contre Rs 13.9 pour l’établissement dirigé par Gilbert Rousset. Ce dernier était toutefois désigné meilleur entraîneur avec 47 gagnants, soit 7 de plus que Gujadhur.
Le titre se joue souvent dans les classiques et cela, les autres formations l’ont bien compris en investissant l’an dernier sur des représentants de choix pour les grandes courses. Si la supériorité de l’écurie Rousset était évidente à ce niveau durant les années précédentes — d’où les récentes consécrations de Mr Brock (2008), Disa Leader (2010) —, on a noté un rééquilibrage des forces au sein de l’élite avec l’émergence de Il Saggiatore, Ice Axe et Tandragee, entre autres, qui ont permis aux deux autres membres du dernier podium de voir leurs ambitions à la hausse. En revanche, Gilbert Rousset n’avait pas misé sur l’élite où il était déjà fortement représenté par les Green Keeper, Intercontinental, Chief Mambo, Captain Thriller et Captain’s Cheer. La fraîcheur et le niveau supérieur de certains de ses concurrents, surtout dans les classiques, explique en grande partie la perte de son leadership au classement à la fin de la saison.
Durant la trêve, Druid’s Moon, Sergeant Major, Captain Thriller, Captain’s Cheer, A Quiet Rush et Altelekker ont été transférés vers d’autres écuries, alors que Dock Of The Bay, Game On et Just Modern ont été mis à la retraite. Gilbert Rousset a toutefois accueilli de chez Raj Ramdin September Wind qui devrait se montrer très utile dans sa valeur actuelle. La plus grosse opération de la nouvelle saison demeure sans doute l’acquisition de Solo Traveller, un bai brun de classe qui sera vraisembablement le représentant de cet établissement dans les classiques en 2013.
6 autres nouveaux sont déjà sur place, alors que 9 coursiers récemment achetés qui sont actuellement en quarantaine en Afrique du Sud, devraient les rejoindre d’ici à quelques semaines. Avec une telle force de frappe, Gilbert Rousset pourra maintenir le tempo, rivaliser avec les grosses cylindrées et aura largement le droit de reconquérir son titre.