Tout va pour le mieux entre Derreck David et Gilbert Rousset, même si d’aucuns ont dernièrement avancé que cela ne marchait pas comme sur des roulettes entre les deux parties. Le Sud-Africain est satisfait de sa prestation pour le compte de son employeur et trouve que les choses iront en s’améliorant dans les semaines à venir. «The trainer et the members stick to me and are by my side», a-t-il tenu à souligner.
Quand Turf Magazine a été à la rencontre de Derreck David mardi matin, il était entouré de quelques membres de l’établissement alors que l’entraîneur et Nishal Teeha attendaient du côté du bureau des Racing Stewards pour donner des explications sur la course de Mojo G qui avait été aligné dans la dernière épreuve de samedi dernier.
Parlant des premières six journées, Derreck David soulignera encore une fois sa satisfaction quant à sa performance.
«I am very happy and I can’t complain. The stable has put its trust in me and I can’t complain. They are sticking to me too.»
A la question de savoir s’il s’attendait à un plus grand nombre de victoires, il répondra que «Nothing went wrong up to date. I have been in the first four in almost every race. People tend to forget the places and have an eye on the winners only. The trainer is just behind the top three on the log. I stand in the fourth place with 4 wins. You know, things can change in one week only. With a bit of luck, it could have been 8 wins instead of 4 if some of the places had been winners. If I tell you that the last meeting has been my worse one, would you believe me. I have had only one winner out of five rides. I have been used to have some places in the previous meetings.»
Derreck David devait aussi dire sa appréciation pour ses chevaux lors de ces premières journées.
« A big force soon »
«The horses have been running well. You should bear in mind that they have gone up in the rating last year. They are now competing in higher classes. I also think that they are getting better and with the horses beating them going up in class now, they should perform better in the weeks to come. You must also take into account that I have to know the horses with whom I have been working for 7 to 8 weeks now. I have my way of working and the stable (Gilbert and Soodesh) has its way. Now, we know where we are to. I am of the opinion that we will be a big force soon.»
Les fans de Derreck David ou de Gilbert Rousset peuvent dormir tranquillement sur leurs deux oreilles. Il n’y a pas le feu à la maison et tout est sous contrôle. Certes, il est vrai de dire que le nouveau jockey a commis quelques erreurs lors des premières journées mais «qu’il a reconnu ses erreurs et nous a donné entière satisfaction par la suite», ont déclaré Gilbert Rousset et Soodesh Seesurrun qui ont demandé à ne pas «croire aux rumeurs et que ces outside stories font souvent un tort immense aux courses.»
Si Derreck David pense que son association avec Gilbert Rousset devrait rapporter des dividendes dans les semaines à venir, la question qui s’impose est de savoir quels sont les chevaux sur lesquels ils pourront compter.
«All I can tell you is that they are coming up well. There is nothing spectacular with the new ones but they are improving slowly but surely. Everest looks to be the best on paper but he will have to prove himself.»
On ne pouvait pas terminer cet entretien sans parler de la victoire de Max Rapax qui était le grand favori de la dernière épreuve, The Gaston Desjardins Plate. Un succès facile et sans bavures auquel s’attendaient de nombreux turfistes. Notre invité dira cependant n’avoir pas été impressionné par cette victoire.
«Looking at the card, I had only one chance. Max Rapax won well but he did not beat a strong field. He is a good horse in his category.»
Dans les semaines à venir, on devrait avoir une idée plus claire de l’évolution de la situation du côté de Gilbert Rousset et de Derreck David car, selon la cravache sud-africaine, les choses devraient évoluer dans la bonne direction très prochainement.