Auteur d’un triplé lors de la 8e journée, l’entraîneur Gilbert Rousset remonte sur le podium avec Rs 1 995 000 comme stakes money en attendant la première classique de la saison, la Duchesse of York Cup qui sera courue le samedi 6 juin.
 
D’habitude l’écurie Rousset démarre la saison sur des chapeaux de roues, mais cette année, on remarque que c’est plus softly, à tâtons. Est-ce qu’il y a une raison à cela?
Non, il n’y a aucune raison ou aucun changement. Auparavant, nos chevaux étaient en avance dans leur préparation et on tirait profit de cela. Maintenant, les autres aussi ont bien planifié leur préparation et font jeu égal.  Il y a aussi le fait qu’on ne savait pas quand la saison allait débuter, soit le 28 mars ou le 11 avril ou une semaine après. On ne savait pas sur quel pied danser.
Maintenant c’est reparti, les chevaux sont dans une bonne forme avec certains qui ont déjà une course sous les sabots. Il faut aussi avoir le facteur chance en votre faveur, car la ligne est très importante au Champ de Mars.