Source photo: FSC

La Financial Services Commission (FSC) organisera cette semaine une conférence de deux jours avec pour objectif de recadrer le secteur du global business sector. Ces derniers temps, le secteur des services fi nanciers a été secoué par une série de facteurs, allant de la campagne dans la presse indienne animée par des détracteurs de Maurice, les Sobrinho et autre Bastos Saga, sans oublier le « tough time » qu’a connu Maurice la semaine dernière avec le Mutual Evaluation Report lors de la réunion du conseil des ministres de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG).

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui sera le Chief Speaker à la conférence de la FSC sur le thème Forward Looking, s’apprête à donner un sens de direction au programme de réforme en vue d’insuffl er un nouvel élan à l’offshore. D’autre part, des protocoles d’accord seront ratifi és entre les différents régulateurs du secteur des services, soit entre la FSC, la Financial Intelligence Unit (FIU) et l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) et aussi avec la Banque de Maurice. La séance de mercredi sera également marquée par plusieurs interventions, notamment celle de Lord Anthony St John of Bletso de la House of Lords du Royaume-Uni. Ce dernier devrait axer sa présentation sur comment le centre fi nancier de Maurice peut capitaliser sur ses atouts et des opportunités existantes pour surmonter les défi s actuels. Harvesh Seegolam, le Chief Executive Offi cer de la FSC, abordera le plan de Maurice dans la conjoncture avant que Me Iqbal Rajahbalee ne fasse un exposé sur les réformes majeures en cours, avec pour objectif de respecter les normes internationales.

Le ministre des Services fi nanciers, Sudhir Sesungkur, interviendra jeudi, soit le deuxième jour de cette conférence, avant que Lord Megnad Desai, lui aussi de la House of Lords, n’intervienne sur la vision de faire du Centre fi nancier international de Maurice (IFC) le pôle technologique régional pour l’Afrique et l’Asie, et les initiatives de Maurice pour mettre en place le cadre propice aux technologies financières (Fintech). Le directeur général de l’ICAC, Navin Beekarry, lancera le dernier atelier sur le thème de la lutte contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le terrorisme dans le secteur des services fi nanciers.

Deux protocoles entre la FSCFIU- ICAC et FSC-BOM-FIU viseront à établir une coopération « in the investigation of matters that come across the authorities, in capacity building initiatives, in the sharing of informations in respect of investigation detection and prevention of offences that cut across the authorities and in jointly promoting awareness in relation to the activities of the authorities. » Par ailleurs, pour ses 25 ans, la FSC lancera un nouveau logo, dévoilera également un nouveau site Web et une nouvelle application mobile pour faciliter les opérateurs.