Un atelier de travail se tiendra le 3 décembre à La Petite Cannelle au Domaine Les Pailles en vue de familiariser les producteurs et exportateurs locaux de fruits, légumes et fleurs avec la certification de qualité de l’organisation Global Good Agricultural Practice (Global GAP). L’objectif : renforcer leur capacité d’exportation.
L’ouverture se fera en présence d’Amédée Darga, président d’Enterprise Mauritius, et de son Chief Executive Officer Dev Chamroo. L’atelier de sensibilisation, qui est une initiative conjointe d’Enterprise Mauritius et Global GAP d’Allemagne, verra la participation d’une quarantaine de producteurs et exportateurs de fruits, légumes et fleurs.
Christina Venter, spécialiste en audit de qualité et Product Development de Global Gap en Afrique du Sud, animera les séances de formation. Les participants se familiariseront avec plusieurs thèmes, dont le concept et les normes Global Gap adaptés aux cultures spécifiques ; les étapes pour la mise en oeuvre de la certification du système Global Gap. Les discussions porteront aussi sur les moyens que les agriculteurs peuvent se conformer pour assurer la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement, la santé des travailleurs, la sécurité et le bien-être. Comment les planteurs et les exportateurs peuvent-ils mettre en oeuvre un système de traçabilité ?, ainsi que des études de cas de l’application du Global Gap en Afrique du Sud et au Kenya feront aussi l’objet de discussions.
En sus des visites sur le terrain, les participants auront l’occasion de prendre connaissance de l’application pratique du concept Global Gap.
Selon M. Chamroo, cet atelier arrive à un moment opportun car Maurice se positionne de plus en plus comme un fournisseur de fruits, légumes et fleurs fraîches de qualité destinés au marché international. « De ce fait, Enterprise Mauritius assiste les exportateurs de produits frais à identifier et pénétrer de nouveaux marchés », soutient-il.
M. Chamroo soutient qu’une des conditions les plus importantes pour l’exportation est la sécurité alimentaire qui donne une indication de la traçabilité de tous les produits comestibles de la ferme à l’assiette du consommateur et qu’une certification de qualité est le Global Gap. Les acheteurs et consommateurs internationaux cherchent en effet des produits frais de qualité qui sont sûrs.