Organisée par l’ONG Global Rainbow Foundation (GRF), la Parekh African Foot & Ankle conference, programmée pour les 3 et 4 juillet prochains, au Rajiv Gandhi Science Centre, Bell-Village, a pour but de constituer un réseau de contacts autour de la santé des pieds et des chevilles. Pour rappel, à Maurice, chaque année, quelque 450 amputations sont enregistrées dont la plupart ont pour cause des complications liées au diabète. Le point fort de cet événement : les conférenciers seront deux éminents orthopédistes exerçant aux États-Unis et en Inde, en l’occurrence le Dr Selene Parekh et le Dr Rajiv Shah.
Les centres d’intérêt du Dr Parekh dans ses recherches comprennent les remplacements de cheville et de pied de même que les blessures des athlètes aux chevilles ; la chirurgie mini-invasive de la cheville et du pied ; la chirurgie orthopédique et traumatologique ; et l’adoption et le développement de nouvelles technologies dans ce domaine. Le Dr Parekh a jusqu’ici été un conférencier actif sur le plan régional, national et international, transmettant ses expériences en termes de meilleures pratiques et nouvelles techniques à d’autres chirurgiens orthopédistes pour le mieux-être des patients souffrant de problèmes de pieds et de chevilles. Il a par ailleurs travaillé étroitement avec des partenaires industriels en vue de développer nombre d’équipements et de dispositifs innovateurs en orthopédie. Il a été reconnu comme l’un des meilleurs médecins de la Caroline du Nord de 2009 à 2014.
Quant au Dr Rajiv Shah, c’est un chirurgien orthopédique comptant plus de vingt ans de métier. Il est le directeur du département orthopédique au Global Baroda Hospital en Inde. Il est le gérant du premier Foot and Ankle Centre of India à Vadodara et se consacre à développer cette spécialité en Asie. Il gère par ailleurs le projet “Save the Foot” pour les diabétiques et le projet “We walk” pour les lépreux.
Cette conférence verra la participation de médecins, chirurgiens, orthopédistes, chiropracteurs, physiothérapeutes, étudiants en médecine, chargés de cours et autres représentants médicaux.
Selon le président fondateur de la GRF, Armoogum Parsuramen, « le but de la conférence est de partager les connaissances dans ce domaine et de promouvoir les bonnes pratiques ». Des participants d’autres pays sont attendus. Les frais de participation ont été fixés comme suit : pour les médecins spécialistes, Rs 2 000 pour un jour et demi d’atelier ; pour les généralistes, physiothérapeutes, étudiants de troisième cycle à Rs 1 500 et pour les étudiants de premier et deuxième cycles à Rs 1 000. Un certificat de participation sera remis aux participants au terme de la conférence.