Les belles courses s’enchaînent en cette fin de saison. Après la tenue de la Coupe d’Or et la Coupe des Présidents, l’épreuve principale de ce 32e acte réunira certes les sprinters-milers de la C1&2 mais un rapide coup d’oeil sur la carte ne laisse aucun doute quant à la qualité qui sera on display lors de cette joute. Fort de deux prestations convaincantes cette année, Desert Sheik semble en mesure d’accrocher enfin son premier succès 2015, mais la méfiance reste tout de même de mise dans ce champ très compétitif.
Bien qu’il manqua d’accélération la dernière fois, Desert Sheik n’avait pas démérité pour autant il y a cinq semaines. L’alezan semble avoir très bien pris cette course si l’on se fie à ses derniers galops, notamment son très bon spurt réalisé jeudi matin. Pour peu qu’il bénéficie d’une fin de course sans encombre, le porte-drapeau de Ricky Maingard devrait être l’un des principaux prétendants à la victoire ce samedi. Sa candidature mérite donc d’être reprise avec confiance.
Recall To Life semble être celui qui sera le plus à même de lui poser des problèmes. Précédé uniquement de Nordic Warrior à sa dernière incursion, le bai semble avoir repris du poil de la bête ces derniers temps, se révélant un redoutable adversaire en attentiste. Avantagé au handicap, l’élève de Gilbert Rousset aura certainement son mot à dire dans l’emballage final avec le leading jockey sur le dos. Il demeure, selon nous, le principal obstacle que Desert Sheik devra franchir s’il veut l’emporter.
Un alezan peut en cacher un autre et Hillbrow possède les armes pour mieux se défendre. Le poulain de Jean-Michel Henry, qui s’est cassé les dents par deux fois sur un certain Kremlin Captain avant de s’imposer sur 1850m à sa dernière incursion, semble avoir conservé ses belles dispositions. Son faible handicap, couplé à sa grande maniabilité, font de lui un candidat très valable, même dans ce champ très compétitif. Ses détracteurs n’auront d’ailleurs qu’à se référer à sa prestation dans la Duchesse 2015 pour s’en convaincre.
Reim et Silver Bluff seront les représentants de Ramapatee Gujadhur. Le premier nommé, le choix de Callow, demeure toujours à l’état de promesse, son entourage étant toujours à la recherche du harnachement qui l’aidera à développer son fort potentiel. Il devrait réaliser une meilleure prestation avec l’Australien sur le dos à condition qu’il se montre moins ardent. Silver Bluff reste, lui, sur une bonne prestation derrière Rear Admiral sur 1600 mètres  et il va sans dire qu’il se montrera plus à l’aise sur la distance réduite. Nanti de l’as dans les boîtes de départ, sa candidature mérite sérieuse considération.
Abington aurait pu l’emporter à sa dernière tentative mais il manqua de punch dans les derniers mètres de l’épreuve. Le fait de rendre du poids à tous ses adversaires ne plaide pas en sa faveur mais un sursaut de sa part n’est pas à écarter, lui qui s’est déjà imposé face à des compétiteurs plus coriaces sur notre turf. Liquid Motion avait terminé avant-dernier dans la Coupe d’Or. Hormis une bonne deuxième place derrière Kalinago en début de saison, le cheval de l’année 2013 ne compte aucune prestation significative cette année et sa tâche s’annonce compliquée. Ruby King s’est certes imposé à sa dernière incursion mais il affrontera cette fois des adversaires d’un différent acabit. Il sera probablement satisfait d’une place ici.
Vincent Allet fera, pour sa part, confiance à Pierneef et Maestro’s Salute pour défendre ses couleurs. L’état de la piste n’avait pas été du goût du premier nommé à sa dernière incursion mais ses derniers galops laissent à penser qu’il est capable de bien mieux cette fois. Quant à Maestro’s Salute, il ne devrait pas avoir de problèmes à mener les débats mais reste à savoir s’il aura suffisamment de ressources pour tenir jusqu’au bout.