• Révision salariale de 12% dans le secteur du gardiennage et 48 heures de travail par semaine
  • 22% d’augmentation étalée sur trois ans pour les employés du secteur de la construction
  • « Fine-tuning » initié entre la MRA et la Sécurité sociale pour la mise en application du Portable Retirement Gratuity Fund à partir de janvier 2020

L’un des derniers rounds de l’exercice de “labous dou” enclenché par le gouvernement MSM-ML dans la conjoncture électorale porte sur la révision de 30 Remuneration Orders (RO) existants ainsi que la promulgation de cinq nouveaux RO. Le ministre du Travail et des Relations industrielles, Soodesh Callichurn, pilote le dossier aujourd’hui à la réunion du conseil des ministres. Des révisions salariales pourraient être avalisées dans deux secteurs, soit du gardiennage et de la construction. Le Conseil des ministres devrait aussi délibérer sur la proclamation de la Worker’s Rights Act, qui devrait être en vigueur au courant de ce mois d’octobre. Par ailleurs, on laisse entendre que le Portable Retirement Gratuity Fund pourrait être effectif à partir de janvier prochain.

Ainsi, selon les informations recueillies de sources bien informées ce matin, 35 RO seraient à l’agenda du Cabinet Meeting, notamment les 30 existants, qui devraient connaître une harmonisation avec les “core conditions” des nouvelles dispositions de la Worker’s Rights Act présentée il y a quelque temps à l’Assemblée nationale. On annonce aussi cinq propositions pour de nouveaux “Regulations”, notamment ceux couvrant l’ICT-BPO, prenant en compte que les conditions de travail des employés de ce secteur n’ont pas connu de cadrage approprié. Ainsi, de nouvelles dispositions sont attendues pour réglementer les heures supplémentaires ou encore le “Shift System” en place dans le secteur de l’ICT pour les employés, qui travaillent dans la plupart des cas avec des décalages horaires.

Parmi les nouveaux “Regulations” figurent aussi ceux couvrant les “Atypical Works”, les PRGF Regulations ou encore les Worker’s Rights Seed Capital Regulations, indique-t-on du côté de la Victoria House. D’autre part, les Security Guards devraient bénéficier d’une augmentation salariale de 12%, laquelle serait applicable à partir de décembre prochain. Autre nouvelle pour les gardiens en service : la réduction du nombre d’heures de travail, qui devraient passer de 72 à 48 heures par semaine. Cette dernière disposition serait par contre applicable à partir de janvier, le temps peut-être de donner l’occasion aux compagnies concernées de prendre les mesures nécessaires à cet effet.

Autre secteur dont les revendications se sont accélérées ces derniers temps : celui de la construction. On annonce que les employés devraient obtenir une hausse de 22%, qui serait échelonnée en trois tranches à partir de novembre. Pour la première année, la hausse salariale devrait être de 12% pour, ensuite, passer à 5% durant la deuxième année et 5% encore pour la troisième. Le gouvernement miserait également sur une augmentation des emplois à pourvoir dans ce secteur, notamment parmi les jeunes.

Décision aurait également été prise d’accommoder le secteur des paysagistes, notamment les jardiniers, au même grade que les employés du secteur de la construction. Par ailleurs, le Cabinet devrait aussi prendre une décision aujourd’hui concernant l’application de la Workers Rights Act en ce mois d’octobre.

Les autorités procèdent ces jours-ci au “Fine-tuning” pour la mise en application du Portable Retirement Gratuity Fund à partir de janvier. À ce stade, les principes de “pairing” de données des employés sont étudiés au niveau de la Mauritius Revenue Authority et de la Sécurité sociale. On se dirige vers la création d’un compte individuel pour chaque travailleur mauricien.