Source photo : www.stcmu.com

La nomination de Jonathan Ramsamy comme le nouveau General Manager (GM) de la State Trading Corporation serait en passe d’être officialisée. Le nom du remplaçant de Rajanah Dhaliah, l’ancien GM qui avait démissionné pour se porter candidat aux dernières législatives pour le compte de l’Alliance Morisien dans la circonscription No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), circule dans des milieux politiques. Pour l’heure, on indique que les procédures de ratification de cette nomination sont entamées et que le principal intéressé devrait rejoindre la compagnie d’État dans une semaine.

Jonathan Ramsamy ne serait pas un inconnu dans les milieux de la STC, ayant travaillé dans le passé comme consultant auprès de la compagnie. Il serait également proche de l’ancien GM de la STC. Jonathan Ramsamy est présenté comme un professionnel de l’industrie et du commerce et a assumé diverses fonctions dans plusieurs pays dans différents secteurs d’activité.

À la STC, on attend qu’il soit en poste dans les jours à venir avec plusieurs dossiers cruciaux à l’agenda de la compagnie en cette fin d’année 2019, notamment sur le nouveau contrat qui doit être incessamment alloué en ce qui concerne l’approvisionnement du pays en produits pétroliers pour la période de février 2020 à janvier 2021.

Au total, 13 compagnies se sont manifestées pour obtenir ce nouveau contrat dont Vitol Bahrain E.C. qui fournit au pays actuellement des “clean petroleum products”, notamment l’essence, le diesel et le kérosène pour les avions et PetroChina International (Singapore) qui approvisionne le pays en “dirty petroleum products” destinés au Central Electricity Board. Les contrats de ces deux fournisseurs expirent en janvier 2020.

Les autres firmes en lice sont : Shell International Trading Middle East Ltd, Addax Energy SA de Suisse, Totsa Total Oil Trading SA de Suisse, Galana Petroleum Ltd des Bahamas, Sahara Energy Resource Ltd de l’île de Man, BB Energy (Gulf) DMCC de Dubayy, Trafigura Pte Ltd de Singapour, Oman Trading International Ltd de Dubayy, Al Ghurair Energy DMCC de Dubayy, Augusta Energy SA de Genève et Engen Petroleum Ltd d’Afrique du Sud.

En ce qui concerne la qualité de l’essence après que la Mauritius Vehicles Dealers Association a communiqué ses appréhensions sur des défaillances notées sur des véhicules neufs, les résultats des analyses effectuées récemment sont attendus. De sources concordantes, on apprend que la STC devrait communiquer publiquement sur ces analyses prochainement. Ainsi, cette nomination de Jonathan Ramsamy est à suivre dans la conjoncture.